F1 - McLaren : Ricciardo reste optimiste


Ce n'est pas le début de championnat idyllique dont rêvait Daniel Ricciardo quand il a signé chez McLaren l'année dernière. Même s'il le savait, il serait en difficulté et en retard sur son coéquipier Lando Norris, plus habitué à la voiture... L'Australien paie aussi le peu de séances d'essais effectuées pendant la pré-saison, mais McLaren compte beaucoup sur lui pour se mêler à la lutte en haut du classement, derrière Mercedes et Red Bull. Car si l'écurie de Woking est troisième au classement des constructeurs, c'est principalement grâce à son jeune pilote britannique Lando Norris. Après sa quatrième place à Bahreïn, il a confirmé avec une troisième place à Imola, et dimanche dernier le natif de Bristol a continué d'être performant en décrochant la cinquième place. Une régularité qui lui vaut une troisième place au classement des pilotes devant Valtteri Bottas. Ricciardo, de son côté, a fini septième puis sixième des deux premières courses, puis est redescendu à la neuvième place dimanche dernier, en cause une mauvaise séance de qualifications où l'Australien a terminé seizième.


Corriger ses erreurs pour lancer sa saison


Une frustration évoquée en conférence de presse par le pilote de McLaren, selon des propos relayés par RaceFans.net " Bien que les réglages soient difficiles, je dois garder le niveau élevé et malgré quelques erreurs, je n'aurais pas dû être éliminé en Q1". Heureusement pour son écurie, le natif de Perth a réussi à se reprendre et finir la course dans les points. Il a même su analyser ses erreurs et veut s'empresser de les corriger dès le prochain Grand Prix, ce dimanche en Espagne. "Je ne pense pas que ce soit une question de mise à jour de la voiture, je pense que c'est un problème de configuration et je pense que je peux faire quelques changements lors de la prochaine course. a-t-il déclaré. C'est un mélange de blocage des freins et de contrôle de l'essieu arrière. Jusqu'à présent, j'ai essayé de ne pas m'écarter des ajustements de Norris, qui est la référence de l'équipe." L'Australien aura l'occasion de se rattraper dès ce dimanche à Barcelone. Et finir enfin devant Norris ?

>