F1 - GP d'Emilie-Romagne : Verstappen tient sa victoire !





[MISE A JOUR : Lance Stroll a écopé de cinq secondes de pénalité après la course pour un dépassement illégal sur Pierre Gasly, qui lui chipe donc la septième place finale. Kimi Raïkkönen a quant à lui écopé de 30 secondes de pénalité et passe de la 10eme à la 13eme place, pour ne pas avoir repris sa position avant que la voiture de sécurité ne rentre aux stands. Fernando Alonso prend donc la 10eme place et décroche son premier point de la saison.]

Max Verstappen, était à deux doigts de décrocher la onzième victoire de sa carrière en Formule 1 il y a trois semaines à Bahreïn, mais il avait dû laisser Lewis Hamilton reprendre la première place alors qu’il l’avait doublé à quelques tours de la fin, car il avait dépassé les limites de la piste. Mais ce dimanche, à Imola lors du Grand Prix d’Emilie-Romagne, le Néerlandais a pu savourer son succès, qui ne doit rien à personne ! Parti en troisième position, il a pris les commandes de la course dès le premier virage, malgré un petit contact avec Hamilton, sur une piste mouillée. Le pilote Red Bull est parvenu à conserver son avantage jusqu’à la fin, malgré une couse riche en rebondissements. Dès le 2eme tour, Nicholas Latifi, parti en pneus intermédiaires comme la majorité des pilotes (sauf Gasly, Ocon, Schumacher et Mazepin, partis en pneus pluie), a percuté le mur, ce qui a contraint à la voiture de sécurité à sortir une première fois, pendant cinq tours. A la reprise, Verstappen est parvenu à conserver son avantage, devant Hamilton et Charles Leclerc, auteur d’un bon début de course, alors qu’il était allé jardiner lors du tour de formation. Au fur et à mesure, la piste a commencé à sécher et les pilotes ont chaussé des pneus slicks. Ce fut le cas de Verstappen au 28eme tour et de Hamilton au tour suivant, et le trio de tête est resté inchangé.

Le Grand Prix arrêté pendant vingt minutes


Mais la course a basculé au 32eme tour, lorsque le champion du monde, après avoir roulé sur une portion mouillée, est parti tout droit dans l’herbe, a endommagé son aileron avant, mais a réussi à faire marche arrière pour reprendre la piste, en septième position. L’espoir de monter sur le podium en fin de course, alors qu’il restait la moitié du Grand Prix à disputer, semblait s’amenuiser, mais le pilote Mercedes a reçu un petit coup de pouce du destin, juste après sa sortie de piste. George Russell, perturbé par un petit écart à droite de Valtteri Bottas, a mis ses deux roues droites dans l’herbe, et les deux gauches sont allées violemment percuter la voiture du Finlandais. Les deux pilotes sont sortis de la piste, heureusement indemnes (et très en colère l’un contre l’autre), mais de nombreux débris jonchaient la piste, ce qui a nécessité un drapeau rouge pendant une vingtaine de minutes. Après un départ lancé, Verstappen a bien géré les 30 derniers tours et n’a pas été inquiété. Il signe donc sa première victoire de la saison devant… Lewis Hamilton !


La remontada de Hamilton


Car le Britannique a profité du deuxième départ pour dépasser tour à tour Raïkkönen, Stroll, Ricciardo, Sainz Jr, Leclerc et Norris. Il n’a en revanche pas eu à dépasser Sergio Perez, parti à la faute au 38eme tour et passé de la 4eme à la 14eme place en quelques secondes. Le champion du monde, auteur du meilleur tour en course, conserve la tête du championnat pour un point, mais son duel avec Verstappen promet énormément pour la suite de la saison ! Lando Norris s’offre quant à lui un deuxième podium en carrière, après une course parfaitement maîtrisée, où il a notamment doublé Leclerc au 34eme tour. Le Monégasque (4eme) et Carlos Sainz Jr (5eme) peuvent se féliciter d’avoir réussi un beau Grand Prix pour Ferrari. Daniel Ricciardo (6eme) et Lance Stroll (7eme), qui n’ont pas commis d’erreurs, suivent au classement. Pierre Gasly (8eme) a finalement pris quatre points après un Grand Prix fait de hauts et de bas, où ses pneus pluie lui ont fait perdre beaucoup de places en début de course, avant qu’il ne rééquilibre les débats en passant en pneus slicks. Kimi Raïkkönen et Estaban Ocon complètent le Top 10. Nikita Mazepin termine 17eme et dernier, juste derrière son coéquipier de chez Haas Mick Schumacher. Rendez-vous dans deux semaines à Portimao au Portugal !

>