F1 - GP de Turquie : Carlos Sainz Jr regrette sa pénalité



Comme il y a deux semaines en Russie, ce week-end de Formule 1 sur l’asphalte de l’Istanbul Park pour le Grand Prix de Turquie sera animé par les pénalités. En raison d’un changement de moteur, Lewis Hamilton sera handicapé de dix places au départ tandis que Carlos Sainz Jr partira en fond de grille. Une bien mauvaise nouvelle qui peut faire nourrir des regrets à l’Espagnol, sixième au championnat du monde. Cette déception est alimentée par les bons résultats de son coéquipier chez Ferrari, Charles Leclerc, dont le vendredi a été riche en résultats pour les premières et deuxièmes séances d’essais libres à l’issue desquelles le Monégasque a respectivement réalisé les troisième et deuxième meilleurs temps.

Sainz Jr condamné à l'exploit


« Je suis excité ; peut-être un peu moins, parce que maintenant, vous voyez que Charles (Leclerc) pourrait se battre pour un podium, alors cela me fait un peu regretter le fait que je ne vais pas être là le samedi et le dimanche pour me battre pour lui et le dimanche pour me battre pour ça ... Cela me fait juste me sentir un peu plus bas, juste parce que je souhaite être là avec lui, me battre pour des places plus élevées, en regardant le rythme de la voiture », déplore-t-il pour le site officiel de la F1. Cela a été plus difficile pour l’ancien pilote McLaren, cinquième de la première séance et douzième de la deuxième. Toutefois, rien n’est perdu pour l’homme aux cinq podiums en F1 dont le dernier a été glané à Sotchi lors de la dernière manche. En Russie, Max Verstappen, parti dernier et monté sur la deuxième marche du podium, et Valtteri Bottas, 17eme au départ et cinquième à l’arrivée, ont réussi une superbe remontée. Ils avaient été pénalisés pour les mêmes raisons que Carlos Sainz Jr. A lui de s’en inspirer pour les imiter à l’occasion du dernier Grand Prix de la saison sur le sol européen.

>