F1 - GP de Hongrie : Comment Bottas a bouleversé la course


En pole position au Grand Prix de Hongrie, Lewis Hamilton a échappé à un carambolage monstrueux. Pas prévue au programme, la pluie s'est invitée au Hungaroring ce dimanche peu avant le départ de la 11eme manche de la saison. Et cet élément a complètement bouleversé la physionomie de la course. Très mal parti alors qu'il s'élançait de la 2eme place sur la grille de départ, Valtteri Bottas a manqué son freinage au premier virage. "J'ai beaucoup patiné, j'ai perdu des places et bloqué les roues au virage. J'ai percuté Norris puis c'était le bazar, pas génial. (...) J'ai sans doute freiné trop tard, il faut qu'on regarde" s'est exprimé le pilote finlandais au micro de Canal+ suite à cet incident.

Bottas, détonateur d'une grande explosion


En percutant l'arrière de la McLaren de Lando Norris, sans le savoir Valtteri Bottas a provoqué plusieurs accrochages. A commencer par celui entre Lando Norris et Max Verstappen, tous deux emportés en marge circuit. Immédiatement après, ne maîtrisant plus la trajectoire de sa monoplace, le Finlandais a également touché Sergio Perez qu'il a emporté avec lui hors-piste. En marge de ces collisions, la Ferrari de Charles Leclerc s'est faite "tamponner" par l'Aston Martin de Lance Stroll. "Ils ont joué au bowling, ils se sont trompés de lieu... Normalement, je comprends un minimum, mais là ça partait quand même de très loin" a confié le Monégasque dans le paddock.



La safety-car est rapidement entrée en action pour sécuriser la piste où de trop nombreux débris auraient pu engendrer de nouveaux accidents. Pendant environ une demi-heure la course a été interrompue. Quelles ont été les conséquences directes ? Tout simplement les abandons de Charles Leclerc, Lando Norris, Lance Stroll, Sergio Perez et bien entendu, Valtteri Bottas. La bonne nouvelle côté français est la remontée d'Esteban Ocon après toutes ces péripéties. Le pilote d'Alpine occupait la tête de la course après la reprise.

>