Alpine : Jouer les podiums en 2024 reste l'objectif

Alpine ne sera pas une étoile filante. L’écurie de Formule 1 du Groupe Renault se montre ambitieuse pour l’avenir alors qu’elle a renoué avec la victoire cette saison grâce à Esteban Ocon lors du Grand Prix de Hongrie. Dans un entretien accordé au site officiel de la discipline, le directeur général de la marque basée à Dieppe a confirmer que l’objectif est de briller très régulièrement à l’avenir. « Nous avons un projet à long terme. Notre objectif est d’atteindre un niveau de compétitivité nous permettant de jouer les podiums autant que possible en 2024, a confié Laurent Rossi. Partant de notre cinquième place actuelle, vous pouvez aisément dessiner la route à suivre. » Pour ce « projet sur 100 courses, quatre ans, quatre saisons », Alpine compte « faire un peu mieux chaque année ». Et ce alors que la Formule 1 va connaître une profonde révolution en 2022 qui pourrait rebattre profondément les cartes et modifier la hiérarchie.


Rossi : « A chaque course, nous devons faire des progrès »


Alpine ne compte vraiment pas devenir une force dominante en Formule 1 du jour au lendemain mais compte plutôt construire patiemment son avenir. « A chaque course, nous devons faire des progrès qui peuvent se voir sur la piste ou qui peuvent passer inaperçus, dans les détails les plus infimes, ajoute Laurent Rossi. Nous avons en tête l’idée de ne jamais nous arrêter et être en mesure de voir que nous allons dans le bon sens. » Mais le patron de la marque française admet que, pour 2022, « ça se jouera à pile ou face ». Une première saison de la « nouvelle Formule 1 » qui devra servir de base de travail pour l’avenir. « Tout ce que nous souhaitons, c’est nous assurer d’avoir un niveau de performance satisfaisant dès le départ, un niveau qui ne nous place pas trop loin des premières places, assure le directeur général d’Alpine. A partir de là, nous pourrons amorcer notre ascension vers les sommets. » Avec le soutien total du patron du Groupe Renault Luca de Meo, Alpine entend renouer avec son passé glorieux… et bien au-delà de la seule Formule 1.

>