Alpine : Fernando Alonso s'annonce plus en forme que jamais



L’écurie de Formule 1 du groupe Renault a officiellement fait sa mue. Ce mardi, l’écurie connue depuis de longues années comme « Renault F1 Team » a définitivement remisé la livrée jaune et noire pour un très cocardier mélange de bleu, de blanc et de rouge, couleurs du drapeau français et du drapeau britannique. Un clin d’œil aux deux bases de l’écurie Alpine, le moteur à Viry-Châtillon et le châssis à Enstone. N’ayant pas pu participer au lancement de l’A521, Fernando Alonso s’est confié en marge de l’événement et n’a pas caché son impatience à l’idée d’en prendre le volant. « Je me sens bien et dans la meilleure forme que j’ai pu avoir jusqu’à maintenant, tant sur le plan physique que mental, a confié l’Asturien. Je me prépare pour ce retour depuis un petit moment et j’ai une motivation renouvelée. Je suis prêt ! » Mais, prudent, l’ancien double champion du monde avec Renault ajoute qu’ « il faut aux pilotes présents sur la grille entre trois et quatre courses pour tout optimiser sur une nouvelle voiture, peut-être un peu plus si vous changez d’écurie ou si vous être nouveau en F1 ». Malgré l’accident de vélo qui l’a contraint à une opération de la mâchoire, Fernando Alonso confirme être prêt : « J’ai eu un petit contre-temps avec un accident de vélo mais, heureusement, ma préparation et ma forme ne seront pas touchées et je suis prêt à y aller ».


Alonso : « Je veux continuer à m’améliorer en tant que pilote »


La saison 2021 sera celle du retour en Formule 1 pour Fernando Alonso. Deux ans après avoir cédé son baquet chez McLaren pour tenter diverses expériences, l’Asturien renoue avec l’écurie qui l’a porté au sommet en 2005 et 2006 onze ans après l’avoir quittée pour Ferrari. Devenu depuis champion du monde d’endurance avec deux victoires au 24 Heures du Mans et avoir testé ses limites sur le Dakar et au 500 Miles d’Indianapolis, le natif d’Oviedo assure être « devenu un pilote plus complet ». « Quand vous repoussez vos limites et que vous sortez de votre zone de confort, vous apprenez en permanence. Je suis un pilote bien plus compétent qu’il y a deux ans, j’en suis certain, assure Fernando Alonso. Je veux continuer à m’améliorer en tant que pilote. Durant ces deux années loin de la discipline, j’ai beaucoup appris et je veux consolider ces leçons et les appliquer à la F1. Cela concerne, par exemple, des philosophies de course différentes, de techniques de pilotages différentes mais également diverses approches du point de vue de l’éthique de travail. » Alors que Renault a renoué avec le podium en 2020, l’Espagnol assure que l’indécision est de mise pour 2021. « Il est si difficile de prévoir ce que seront les résultats, ajoute-t-il. Le milieu de grille était si serré l’an passé que tout peut arriver cette saison. »


Alonso fera équipe avec Ocon et... Kvyat


Alors que Daniel Ricciardo a décidé de rejoindre McLaren cette saison, Fernando Alonso arrive pour composer une paire alliant jeunesse et expérience avec Esteban Ocon. Mais le Français et l’Espagnol ne seront pas seuls dans cette aventure. Si le jeune pilote chinois Guanyu Zhou, membre de l’Alpine Academy, sera le pilote d’essai officiel de l’écurie française, cette dernière s’est offert les services d’un pilote de réserve chevronné. Ecarté par AlphaTauri pour laisser la place à Yuki Tsunoda, Daniil Kvyat sera le pilote numéro trois d’Alpine en 2021 et pourrait remplacer l’un des deux titulaires si besoin, surtout dans le contexte sanitaire actuel. « Je suis vraiment ravi de rejoindre la famille Alpine, a confié le pilote russe dans un communiqué. L’écurie a réalisé de très bons résultats la saison passée et est très avancée sur le plan technologique. Le développement a été important et j’ai pour objectif de contribuer à cette dynamique positive. Je vais essayer d’apporter mon expérience tant sur qu’en-dehors de la piste pour aider au développement de l’A521 mais également des futures monoplaces. » Ayant l’expérience des monoplaces actuelles, Daniil Kvyat retrouve un poste qui a été le sien au sein de la Scuderia Ferrari en 2018.

>