Alpine : Départ avec effet immédiat du directeur de l'écurie, Cyril Abiteboul

Au-delà du nom, il va y avoir beaucoup de changements dans l’écurie Renault. Alors qu’elle passe en 2021 sous le nom Alpine F1 Team, la formation basée à Enstone et Viry-Châtillon va changer de patron. En effet, le Groupe Renault a annoncé ce lundi par l’intermédiaire d’un communiqué le départ de Cyril Abiteboul, qui dirigeait l’écurie Renault depuis le retour du constructeur français en F1 en 2016. « Je remercie le Groupe Renault de m’avoir fait confiance pendant ces nombreuses années, en particulier pour la relance et la reconstruction de l’écurie depuis 2016, a déclaré celui qui avait précédemment dirigée l’éphémère écurie Caterham entre 2012 et 2014. Les fondations solides de l’équipe de course et des entités en France et en Angleterre construites au cours de ces années, les évolutions stratégiques du sport vers un modèle plus soutenable économiquement, et plus récemment le projet Alpine qui procure un sens et une dynamique renouvelés, laissent envisager une très belle trajectoire. » Un départ qui fait suite à celui annoncé il y a plusieurs semaines de Jérôme Stoll, qui présidait la branche sportive de Renault, Renault Sport Racing.


Un nouveau patron pour Alpine, Budkowski et Brivio pour mener l’écurie ?


Egalement directeur de Renault Sport Racing, qui chapeaute les activités de la marque au losange dans le sport automobile et qui intègre également le giron Alpine en 2021, Cyril Abiteboul a déjà un remplaçant. En effet, le Groupe Renault a annoncé l’arrivée de Laurent Rossi, actuel directeur de la stratégie et du développement, au poste de directeur général d’Alpine. « Je tiens à remercier chaleureusement Cyril Abiteboul pour son implication sans relâche qui a notamment mené l’équipe Renault F1 Team de l’avant-dernière place en 2016 jusqu’aux podiums la saison dernière, a déclaré le président de Renault, Luca de Meo, dans un communiqué. Son travail remarquable au sein de la F1 depuis 2007 nous permet de nous tourner vers l’avenir, forts d’une équipe solide et de la nouvelle identité Alpine F1 Team pour conquérir les podiums cette année. » Quant à la gestion au quotidien de l’écurie Alpine, deux noms reviennent pour récupérer les responsabilités abandonnées par Cyril Abiteboul. Actuel directeur exécutif, Marcin Budkowski est le nom qui revient le plus souvent pour cette tâche. L’ancien responsable du département technique de la FIA pourrait très rapidement voir Davide Brivio, qui a récemment quitté son poste de directeur de l’écurie Suzuki en MotoGP, venir le seconder pour mener le projet Alpine, à l’ambition renouvelée.

>