Euroligue/Eurocoupe : Décision fin mai pour la suite des compétitions

En raison de la pandémie de coronavirus, la saison régulière d’Euroligue a été suspendue alors qu’il restait six journées à disputer, et l’Eurocoupe s’est arrêtée juste avant le début des quarts de finale. Ces deux compétitions sont dirigées par Jordi Bertomeu, qui a donné une conférence de presse téléphonique ce jeudi afin d’évoquer la suite de la saison des deux plus grandes compétitions européennes de basket. « Nous voulons reprendre nos compétitions, peut-être sans fans, mais on le fera seulement quand les conditions sanitaires le permettront. Nous ne mettrons en jeu la santé de personne. Si on doit arrêter nos compétitions, on le fera. En tout cas, on ne pourra pas aller au-delà de fin juillet. Ce qui est sûr, c’est que le Final Four de l’Euroligue n’aura pas lieu en mai. »

L’ASVEL et Monaco dans l’attente


Bertomeu a évoqué divers scénarios de reprise, mais tout est encore très flou. : « On pourrait aussi reprendre la saison dans une seule ville. Le plus important serait alors de trouver un pays qui a des installations, et l’environnement le plus sain. Pour l’Eurocoupe, nous n’avons pas encore parlé d’un éventuel Final 8. Pour le moment, ce n’est que de la spéculation. Il faudra qu’on prenne une décision avant la fin du mois de mai, mais la chronologie change tout le temps en ce moment. Nous surveillons tous les pays. C’est risqué de faire des prédictions. » Les clubs devront donc s’armer de patience. A commencer par l’ASVEL et Monaco, les deux équipes françaises encore engagées dans ces deux Coupes, qui ont appris mercredi que la saison de Jeep Elite ne reprendrait pas avant septembre. Au moment de la suspension, l’ASVEL était 15eme du classement et pouvait encore mathématiquement rêver des quarts de finale, même s’il faudrait un miracle. De son côté, Monaco doit disputer les quarts de finale de l’Eurocoupe contre la Virtus Bologne.