Euroligue - Monaco : James écrit l'histoire du basket français

panoramic

Quel beau mois de mars pour l’AS Monaco ! La Roca Team a remporté quatre de ses cinq matchs d’Euroligue lors de ce mois, et elle a été récompensée par une qualification en quarts de finale, officielle depuis vendredi soir, ce qui lui permet par la même occasion de s’assurer une place en Euroligue pour la saison prochaine. Battus de cinq points par le FC Barcelone en début de mois, les Monégasques ont ensuite enchaîné quatre victoires, contre l’Efes Istanbul, l’Olympiakos, Vitoria et à Milan, dans le sillage d’un excellent Mike James. Ce n’est donc pas un hasard si le meneur (ou arrière) de 31 ans a été élu ce lundi MVP du mois en Euroligue. Le natif de Portland a tourné à 19,8 points, 5,4 passes et 3,8 de moyenne en mars, à 54,8% de réussite aux tirs dont 43,3% à 3 points, et 89,7% aux lancers-francs.


James rejoint de Colo et Navarro


C’est la troisième fois que Mike James reçoit ce trophée créé en 2004, après l’avoir déjà soulevé en février 2019 lorsqu’il jouait à Milan et en novembre 2020 quand il portait le maillot du CSKA Moscou. Mike James rejoint donc Nando de Colo, Juan Carlos Navarro, Vassilis Spanoulis, Ante Tomic et Jan Vesely dans le cercle des joueurs qui ont été élus MVP du mois à trois reprises, mais il reste loin des sept trophées de Nikola Mirotic, qui l’a notamment été à deux reprises cette saison. Mike James devient également le premier joueur d’un club français à être élu MVP du mois. Pourtant, depuis la saison 2004-05, pas moins de treize équipes françaises ont disputé la plus grande compétition européenne de basket (ASVEL, Pau, Strasbourg, Le Mans, Roanne, Nancy, Orléans, Cholet, Chalon, Nanterre, Strasbourg, Limoges et donc Monaco !) mais aucune n’a eu de joueur aussi dominateur que Mike James en ce mois de mars. A confirmer en play-offs désormais !

>