Euroligue (H/J9) : Première défaite de l’ASVEL à domicile

Cela ne pouvait pas durer éternellement. Invaincus à l’Astroballe depuis le début de cette saison d’Euroligue, les Villeurbannais ont subi la loi de l’Efes Istanbul mardi soir (84-90), et affichent désormais un bilan de 5 victoires et 4 défaites après 9 rencontres.

Quatre jours plus tôt, les joueurs de l’ASVEL, après un aller-retour express à San Antonio pour la cérémonie d’hommage à leur président Tony Parker, dont le maillot a été retiré par les Spurs, avaient signé à Belgrade, contre l’Etoile Rouge, leur première victoire de la saison à l’extérieur (72-74, a.p.).

Mais ils n’ont donc pas réussi à enchaîner dans leur salle, la faute notamment à une vieille connaissance du championnat de France : Rodrigue Beaubois. Sorti du banc lors du troisième quart, l’ancien Choletais a tout simplement signé son meilleur match de la saison dans la compétition, avec 16 points, à 3/5 à 3 points.

Maledon : « Il faut relever la tête tout de suite »


Un exercice où les Turcs, qui ont également remporté la bataille du rebond (29-20), se sont montrés beaucoup plus adroits que leurs hôtes (9/19 contre 9/29). Et alors que Shane Larkin (19 points) termine meilleur marqueur du match, du côté de l’ASVEL, aucun joueur n’a dépassé les 12 points, un total atteint par Tonye Jekiri, Jordan Taylor et Livio Jean-Charles.

Les hommes de Zvezdan Mitrovic vont vite devoir se reprendre, puisque c’est un nouvel affrontement face à une formation stambouliote qui se profile dès vendredi, avec la venue du Fenerbahçe à Villeurbanne. « Il faut relever la tête tout de suite, ça va encore être un combat », a confié à RMC Sport le jeune meneur Théo Maledon (10 points et 7 passes).

Les marqueurs villeurbannais : Jackson (3), Taylor (12), Jekiri (12), Kahudi (8), Maledon (10), Lomazs (4), Noua (2), Jean-Charles (12), Diot (5), Bako (8), Lighty (5), Strazel (3).