Euroligue (H/J8) : Troisième victoire de suite pour l'ASVEL, tombeur de l'Unics Kazan



Les deux défaites de suite sont de l’histoire ancienne pour l’ASVEL. Après avoir pris le meilleur sur le CSKA Moscou puis le Panathinaikos, le club rhodanien a signé une troisième victoire consécutive en Euroligue à l’occasion de la réception de l’Unics Kazan. Une rencontre face aux derniers finalistes malheureux de l’Eurocoupe que les joueurs de T.J.Parker ont bien entamé. Grâce à James Gist (6 points), David Lighty (19 points), Dylan Osetkowski (4 points) et Chris Jones (25 points), l’ASVEL a démarré par un 8-0 mais ce premier quart-temps a été une question de séries. L’écart entre les deux formations a joué au yo-yo mais, au terme des dix premières minutes, c’est bien l’Unics Kazan qui a viré en tête avec trois points d’avance. Un avantage que les coéquipiers de l’ancien Villeurbannais Tonye Jekiri (12 points, 6 rebonds) ont conservé pendant les sept premières minutes du deuxième quart-temps. Toutefois, l’ASVEL a haussé le ton et signé un 10-0 pour prendre l’avantage au score et atteindre la mi-temps avec trois petites longueurs d’avance.


L’ASVEL dans le Top 3


Au retour sur le parquet de l’Astroballe, les Rhodaniens ont peiné à creuser l’écart. Grâce notamment à Mario Hezonja (27 points, 6 rebonds), l’Unics Kazan a fait de la résistance pour ne pas voir l’écart dépasser les dix points. Toutefois, une nouvelle série de huit points inscrits consécutivement a permis à l’ASVEL de prendre onze points d’avance et même douze quelques secondes plus tard. Abordant le dernier quart-temps avec une marge de huit longueurs, les Villeurbannais ont frappé d’entrée pour repasser au-dessus de cette barre des dix points mais ça n’a pas duré très longtemps. La fin de match a été très tendue avec les joueurs de Kazan qui sont revenus à seulement deux points avec 48 secondes à jouer. Toutefois, profitant des tirs manqués d’Isaiah Canaan (10 points) et Lorenzo Brown, (12 points, 6 rebonds, 7 passes), l’ASVEL a récupéré des balles et, au jeu des lancers francs, a pu souffler. Un dernier tir à trois points réussi au buzzer pour Mario Hezonja fait échouer l’Unics Kazan à trois points des Rhodaniens (85-82). Un sixième succès en huit journées qui permet à l’ASVEL de s’installer provisoirement à la troisième place avec le même bilan que le FC Barcelone, battu ce jeudi par l’Olimpia Milan (75-70), seul leader et assuré de le rester.

BASKET - EUROLIGUE (H) / 8EME JOURNEE
Jeudi 4 novembre 2021
CSKA Moscou - Fenerbahçe : 82-91
Etoile Rouge de Belgrade - Panathinaikos : 81-48
Olimpia Milan - FC Barcelone : 75-70
ASVEL - Unics Kazan : 85-82

Vendredi 5 novembre 2021
18h30 : Anadolu Efes Istanbul - Zenit Saint-Pétersbourg
19h00 : Zalgiris Kaunas - Alba Berlin
20h00 : Olympiacos - Monaco
20h30 : Baskonia Vitoria-Gasteiz - Maccabi Tel-Aviv
20h45 : Bayern Munich - Real Madrid

>