Euroligue (H/J1) : L'ASVEL s'incline à Valence dans les dernières secondes

L'ASVEL pourra avoir des regrets. Ce jeudi soir, à l'occasion de la première journée de la phase de groupes de l'Euroligue de basket masculin, le club villeurbannais s'est incliné, dans les toutes dernières secondes, sur le parquet de Valence, en Espagne (65-63). Pourtant, la formation française, privée de Guerschon Yabusele, pour cause de coronavirus, s'est longtemps montrée menaçante et était même revenue à égalité (63-63) grâce à deux paniers à trois-points de Paul Lacombe, à seulement 25 petites secondes du buzzer, alors qu'elle était encore menée 61-53 peu de temps auparavant, avant donc de céder définitivement, sur un ultime panier inscrit par Sam Van Rossom. Côté villeurbannais, Amine Noua a bien tenté un ultime tir primé, qui aurait alors offert la victoire aux siens, sur la sirène, mais il n'est pas rentré.


L'ASVEL enchaîne avec un nouveau déplacement à Milan


La rencontre a été particulièrement solide du côté villeurbannais, ce qui accentue donc d'autant plus la frustration du résultat final, même si la première période fut plus compliquée (18-11, 28-21, 37-25), jusqu'à la pause (37-33). En défense, les hommes de T.J. Parker ont été particulièrement efficaces sur Bojan Dubljevic, qui n'a pas eu l'occasion de pouvoir s'exprimer à son aise. C'est ainsi que les Villeurbannais sont parvenus petit à petit à reprendre l'avantage, au niveau du tableau d'affichage, lors du troisième quart temps (41-43), avant donc finalement de rendre définitivement les armes. L'ASVEL n'aura pas le temps de tergiverser, puisque le club basé dans le département du Rhône enchaîne vendredi 9 octobre, en Euroligue, avec même un nouveau déplacement, cette fois sur le parquet de Milan, en Italie. De quoi retrouver tout de suite le goût de la victoire dans la plus prestigieuse des compétitions européennes ?