Euroligue (H/J1) : L’ASVEL concède la défaite face à l'Olimpia Milan

Panoramic


L’ASVEL n’a pas lancé sa saison d’Euroligue sous les meilleurs auspices. Déjà en difficulté en Betclic Elite ces dernières semaines, le club villeurbannais a concédé la défaite sur son parquet de l’Astroballe face à l’Olimpia Milan. Une première sortie sur la scène continentale que les Rhodaniens ont pourtant bien démarré. Alors que Nando de Colo (18 points, 5 rebonds) a ouvert les hostilités, David Lighty (12 points) y est allé de son tir à trois points. Youssoupha Fall (11 points) et Retin Obasohan (2 points) ont suivi pour donner très vite sept points d’avance à l’ASVEL. Un écart qui a même atteint quinze longueurs à trois minutes de la fin du premier quart-temps par l’intermédiaire d’Yves Pons (2 points). Toutefois, jusqu’à la conclusion des dix premières minutes, les Villeurbannais n’ont pu inscrire que trois points par Jonah Mathews (11 points). Les Milanais, quant à eux ont sorti la tête de l’eau, remis sur les bons rails par Johannes Voigtmann (8 points, 8 rebonds). Un dernier tir de Kyle Hines (8 points, 6 rebonds) a ramené le club italien à neuf longueurs à l’issue du premier quart-temps. Si l’ASVEL a su garder dix points ou plus d’avance au début du deuxième, la donne a très vite changé. Stefano Tonut (8 points, 6 rebonds) a lancé son match et, très progressivement, l’Olimpia Milan s’est rapproché du triple champion de France.

L’ASVEL a cédé en fin de match


En effet, les Italiens ont limité leur retard à trois points au moment de retrouver les vestiaires grâce à un tir longue distance de Billy Baron (18 points, 5 passes). Le quart d’heure de pause n’a pas fait que du bien à l’ASVEL, qui a encaissé les deux premiers paniers et vu le club milanais prendre l’avantage pour la première fois du match. Les joueurs de T.J. Parker ont tenu bon avant de céder sous les coups de boutoir de Nicolo Melli (16 points), concédant un 7-0 avant de relever la tête dans les derniers instants pour émarger à seulement deux points avec dix minutes encore à jouer. Amine Noua (6 points, 8 rebonds) a remis les deux équipes à égalité ds l’entame du quatrième quart-temps, ce à quoi les Milanais ont répond par un lancer franc de Brandon Davies (4 points) puis un tir à trois points de Billy Baron. Un bras de fer s’est alors initié entre les deux formations dans une fin de match à couteaux tirés, marquée par des maladresses de part et d’autre. Toutefois, dans les deux dernières minutes, Billy Baron puis Kevin Pangos (3 points) ont refroidi le public de l’Astroballe avec deux tirs à trois points consécutifs pour donner un matelas de cinq points à l’Olimpia Milan. Un dernier panier de Kyle Hines a scellé la victoire du club italien avec une marge de sept points (62-69). L’ASVEL démarre son périple en Euroligue par une contre-performance devant ses supporters.

BASKET - EUROLIGUE (H) / 1ERE JOURNEE
Jeudi 6 octobre 2022
ASVEL - Olimpia Milan : 62-69
Panathinaikos - Real Madrid : 68-71
Maccabi Tel Aviv - Zalgiris Kaunas : 84-83
Valence - Baskonia Vitoria-Gasteiz : 71-81
Bayern Munich - Fenerbahçe : 62-74

Vendredi 7 octobre 2022
19h30 : Anadolu Efes Istanbul - Etoile Rouge de Belgrade
20h00 : Alba Berlin - Partizan Belgrade
20h30 : Virtus Bologne - Monaco
20h30 : FC Barcelone - Olympiacos

>