Euroligue (H) : Obradovic assure que ses joueurs sont prêts pour les play-offs

Panoramic


Monaco va démarrer une toute autre compétition. Septième de la saison régulière d’Euroligue et sortant d’une victoire convaincante ce vendredi face à l’Alba Berlin (91-74), la « Roca Team » va être la première équipe du championnat de France à participer aux play-offs de l’Euroligue depuis plus de 20 ans. Lors des quarts de finale, les joueurs de Sasa Obradovic défieront l’Olympiacos lors d’une série au meilleur des cinq matchs. « La qualification est un accomplissement mais aussi le début d'une nouvelle histoire », a confié celui qui a succédé à Zvezdan Mitrovic sur le banc monégasque en cours de saison dans des propos recueillis par l’AFP. Si ce dernier a assuré à ses joueurs qu’il « faut s’autoriser à rêver », le technicien serbe compte sur eux pour bien faire. « On a prouvé qu'on pouvait battre n'importe qui. Ce n'est jamais facile de nous jouer, a-t-il affirmé. J'ai l'impression que mes garçons ne lâcheront jamais rien. »


Obradovic : « Tout sera plus compliqué »


Toutefois, les Monégasques trouveront en face d’eux une équipe de l’Olympiacos qui a terminé deuxième de la saison régulière derrière le FC Barcelone. Une formation grecque qui, au sein des neuf défaites concédées en 28 matchs, en a une contre… Monaco. Un résultat qui n’incite toutefois pas Sasa Obradovic à un optimisme débridé. « Ce sera de tout façon difficile. On attend ce type de matchs toute la saison, pour se challenger soi-même, a déclaré l’entraîneur du club de la Principauté. Ce qu'on a fait jusqu'à maintenant, c'est fabuleux surtout en deuxième partie de saison. Mais ce sera totalement différent. Tout sera plus compliqué. » Des play-offs pendant lesquels la « Roca Team » pourra compter sur Mike James (16,2 points, 3,0 rebonds et 5,8 passes de moyenne par match), MVP du mois de mars, mais pas uniquement. « James est notre leader mais il n'est pas le seul, affirme Sasa Obradovic. L'équipe continue à grandir au niveau collectif. » Et il leur faudra une équipe solide les 20 et 22 avril prochains en Grèce, avant deux matchs à domicile les 27 et 29 avril puis une potentielle belle au Pirée.

>