Euroligue (H) : Monaco renoue avec la victoire à Kaunas, l'ASVEL tombe à nouveau contre le Zénith

Pour mettre fin à sa mauvaise série européenne, la Roca Team a dû s'arracher en Lituanie. Sur le parquet du Zalgiris Kaunas, Monaco et Sasa Obradovic, de retour sur le banc du club de la Principauté, sont passés par bien des émotions avant de l'emporter en prolongation (98-107), lors de la 15eme journée de l'Euroligue. Car si les visiteurs ont plutôt bien commencé ce match, eux qui menait 48-43 à la pause, les coéquipiers de Mike James (20 points et 14 passes) ont connu un trou d'air qui aurait pu leur être fatal dans le 3eme quart-temps. Un 27-13 des locaux, portés par le Letton Janis Strelnieks (22 points) a en effet changé la donne pour Kaunas, devant de neuf unités avant les dix dernières minutes. Mais, dans la Zalgirio Arena, Monaco a fait preuve de caractères pour revenir petit à petit, puis passer devant au point d'être déçu de voir Edgaras Ulanovas égaliser à 95-95 et donc envoyer les deux formations en prolongation. Lors de celle-ci, la défense des visiteurs a à nouveau brillé, alors que les Américains Dwayne Bacon et Rob Gray ont assuré de l'autre côté. Un 12-3 pour finir, et voilà la Roca Team à nouveau victorieuse sous les ordres d'Obradovic. Ce précieux succès leur permet en plus de rester à une victoire du 8eme, l'Anadolu Efes actuellement dernier club qualifié pour la phase finale de la compétition.



Les marqueurs monégasques : James (20 points), Bacon (19), Diallo (13), Gray (12), Thomas (12), Ouattara (11), Hall (7), Motiejunas (7), Andjusic (2), Lee (2), et Motum (2).

L'ASVEL n'y arrive plus


En revanche, un peu plus tard, l'autre formation françaises engagée en Euroligue a connu la défaite. A l'Astroballe, l'ASVEL a en effet été dominée par le Zénith Saint-Pétersbourg (61-71), ce qui fait désormais six revers sur leurs sept dernières rencontres européennes. Si les premiers quart-temps ont été assez équilibrés dans l'ensemble (32-33 à la pause), les Russes ont fait la différence au retour des vestiaires. Le 38-29 infligé aux Rhodaniens en seconde période, grâce également à une bonne défense de leur part, a laissé les joueurs de T.J. Parker impuissants dans leur antre. Jordan Lloyd (15 points, 7 rebonds et 5 passes) et Alex Poythress (16 points) ont été les deux principaux atouts des visiteurs, qui n'ont encaissé qu'un tir à trois points sur 12 tentatives des Villeurbannais. Ces derniers marquent d'ailleurs le pas, eux qui restent maintenant sur quatre défaites de suite toutes compétitions confondues. A noter, que seuls, William Howard et Chris Jones ont réussi à marquer plus de 10 points lors de cette 15eme journée de l'Euroligue. Par chance, vu que ses concurrents directs ont également perdu, l'ASVEL reste à portée du top 8 européen mais va devoir se reprendre. Car, ce vendredi, c'est un déplacement en Grèce pour défier l'Olympiacos (3eme) qui attend Elie Okobo et ses partenaires. Pas une mince affaire.



Les marqueurs lyonnais : Howard (12), Jones (11), Okobo (9), Knight (8), Gist (6), Osetkowski (5), Antetokounmpo (4), Wembanyama (4) et Diot (2).

>