Euroligue (H) - ASVEL : T.J. Parker satisfait

L’ASVEL n’a pas manqué ses retrouvailles avec l’Euroligue. Disposant d’un effectif remodelé afin de pouvoir prétendre jouer les premiers rôles à l’échelle continentale, T.J Parker s’est satisfait du match de ses joueurs face au Zalgiris Kaunas. « C'est bien de démarrer comme ça cette saison d'Euroligue, après une présaison difficile, malgré l'absence de David Lighty et James Gist, a confié l’entraîneur villeurbannais à l’issue de la rencontre dans des propos recueillis par le quotidien L’Equipe. On a montré une belle intensité pour s'envoler à plus 20, au moment où il le fallait. » Face à une équipe lituanienne qui « joue bien au basket », T.J. Parker a insisté sur le fait qu’il « fallait les impacter physiquement pour les empêcher de développer leur jeu ». Quand les coéquipiers du Français Joffrey Lauvergne sont revenus à égalité en milieu de troisième quart-temps, la réaction a été au goût du frère de Tony Parker. « On a bien coupé le jeu, réagi avec des bons tirs, on a bien attaqué et fait les stops qu'il fallait, notamment derrière l'énorme volume défensif de Charles Kahudi au poste quatre », a assuré le technicien rhodanien.

T.J. Parker : « La saison sera longue »


Autre élément marquant aux yeux de T.J. Parker, l’ASVEL a été présente au rebond. « Youssoupha Fall a dominé. Kostas Antetokounmpo a été bon, résume l’entraîneur villeurbannais. Ça a été un bon match dans l'ensemble, de toute l’équipe. » S’il admet que « tout n’a pas été parfait », mettant notamment en avant un problème de cohésion d’un effectif qui « ne se connaît pas encore trop bien », T.J. Parker assure que « ce sont des choses qui viendront avec le temps ». « La saison sera longue, rappelle l’entraîneur du club rhodanien, qui va devoir jouer 34 matchs de Betclic Elite en plus des 34 prévus pour la saison régulière de l’Euroligue et sans compter les coupes nationales. Et on retrouve Gravelines dès dimanche. Il faudra être prêts. » Les Villeurbannais ont bien lancé leur saison sur le plan continental, tâche à eux d’en faire de même en fin de week-end concernant les affaires hexagonales.

>