La médaille de bronze pour l'Allemagne à l'Euro

Reuters

Favorite du tournoi suite à ses prestations en phase de poules puis l’élimination de la Grèce de Giannis Antetokounmpo, l’Allemagne de Dennis Schröder a finalement été battue en demi-finale par l’Espagne, et devait donc se contenter de la « petite finale ».

Chez elle à Berlin, et sous les yeux de sa légende, Dirk Nowitzki, la Mannschaft a tout de même réussi à se consoler en décrochant la médaille de bronze de la compétition. Il a pourtant fallu venir à bout d’une vaillante équipe polonaise, visiblement fatiguée à l’image de son leader Mateusz Ponitka, limité à 9 points à cause des fautes, et qui a plusieurs fois été larguée au tableau d’affichage. Mais le surprenant Jakub Garbacz a relancé son équipe avec un 4/4 de loin qui a permis à la Pologne d’égaliser (59-59) dans le dernier quart-temps.

Gordon Herbert, le sélectionneur allemand, était obligé de demander un temps-mort pour calmer ses joueurs et notamment sa vedette, Dennis Schröder, qui semblait être sorti de son match. Heureusement pour l’Allemagne, Johannes Voigtmann et Johannes Thiemann vont enchaîner plusieurs réussites de loin qui vont finalement la mettre à l’abri.

La Mannschaft décroche donc le bronze (82-69) avec le record du plus grand nombre de 3-points inscrits (118) dans un Euro par une équipe. C’est la première médaille de la sélection allemande depuis 2005. À l’époque, la star s’appelait évidemment Dirk Nowitzki…


>