5 choses à savoir sur Russie-Slovaquie

Reuters

Avantage Russie

Il s’agira à Lille du 9ème affrontement entre les deux nations, avec pour l’instant un léger avantage pour la Sbornaya qui mène 3 à 2 (trois matchs nuls). En revanche, ce sera la première confrontation entre les deux nations lors d’un Euro.

La Slovaquie souvent muette

243 minutes. Soit le temps durant lequel la Slovaquie n’a plus marqué contre la Russie. Sur ses quatre derniers matchs contre les Russes, la Repre n’a trouvé le chemin des filets qu’à une seule reprise.

La Russie reine du money time

3 des 4 derniers buts russes à l’Euro ont été inscrit lors des 11 dernières minutes. Dernier exemple contre l’Angleterre lors de la première journée, avec la réalisation dans les arrêts de jeu de Vasili Berezutski. C’est d’ailleurs le but le plus tardif marqué par la Russie hors prolongation dans un match de l’Euro.

La Slovaquie a de la ressource

Défais par le Pays de Galles (2-1) en ouverture, les coéquipiers de Marek Hamsik n’ont plus perdu deux rencontres consécutives depuis octobre 2013. L’heure est au rebond cette après-midi pour la Repre.

La mauvaise passe russe

La Sbornaya est en petite forme puisqu’elle n’a remporté qu’un seul de ses six derniers matchs (deux nuls, trois défaites), face à la Lituanie (3-1) le 26 mars dernier en amical. Depuis, la formation de Leonid Slutsky est tombé contre la France (4-2) et la République Tchèque (2-1).


>