5 choses à savoir sur Belgique-Italie

Panoramic

Comme on se retrouve

La Belgique de Marc Wilmots affronte ce soir l’Italie d’Antonio Conte. Deux entraineurs qui se sont croisés lors de la dernière confrontation entre les deux équipes.  L’attaquant belge et le milieu de terrain transalpin étaient tous deux titulaires. C’était lors de la phase de groupe de l’Euro 2000, un  match qui avait vu la Squadra Azzurra s’imposait 2-0 grâce à des buts de Totti et Fiore.

Les Belges en mode revenants

La Belgique fait son grand retour. Les Diables Rouges vont prendre part à leur premier Euro depuis l’édition 2000, celle qu’ils co-organisaient avec les Pays-Bas. Les Belges ne s’étaient d’ailleurs plus qualifiés pour un Euro depuis 1984. Il s’agit là de leur cinquième participation à un championnat d’Europe. Leur meilleur résultat est une deuxième place en 1980 (défaite en finale contre l’Allemagne de l’Ouest).

Conflit de générations

Lors des éliminatoires, la Belgique possédait l’équipe la plus jeune parmi les 24 nations qualifiées à l’Euro 2016 avec une moyenne d’âge de 25 ans et 8 mois. A l’inverse, l’Italie se présente avec l’une des équipes les plus âgées de la compétition (28 ans et 10 mois). Gianluigi Buffon, 38 ans, est d’ailleurs l’un des joueurs les plus vieux de cet Euro.

Solide Italie

L’Italie, qui va disputer le neuvième Euro de son histoire, est quasiment imbattable en poules dans cette compétition. La Squadra Azzurra n’a en effet perdu que de 2 de ses 21 rencontres de phase de groupes à l’Euro (10 victoires, 9 nuls). Les Italiens sont d’ailleurs les rois du match nul avec 15 unités, plus que toute autre équipe. La Nazionale est aussi la nation qui a effectué le plus de 0-0 à l’Euro avec 8 matchs nuls et vierges.

Un match à buts ?

Les confrontations entre la Belgique et l’Italie sont généralement très prolifiques. Lors de leurs cinq dernières confrontations, les deux équipes ont marqué pas moins de 18 réalisations. Soit une moyenne de 3,6 buts par match.

Petite indication pour les Diables Rouges : 6 des 9 derniers buts de l’Italie à l’EURO ont été inscrits sur coups de pieds arrêtés.


>