La fédération néerlandaise veut intensifier sa lutte contre le racisme

La Fédération néerlandaise de football (KNVB) veut se montrer plus ferme sur le racisme qui frappe ses stades. Deux semaines après les incidents racistes qui ont touché Ahmad Mendes Moreira (Excelsior Rotterdam) lors d'un match de deuxième division, une réunion a été organisée entre l'instance hollandaise, des membres du gouvernement et le joueur, lui-même. « Ce qui me paraît très important, c'est de faciliter le devoir de signalement » a déclaré Ferdinand Grapperhaus, le ministre néerlandais de la Justice, avant de proposer le développement d'une « application ». Afin de mieux signaler les incidents racistes et d'identifier les auteurs de ces actes, Grapperhaus a ajouté la possibilité d'installer des caméras intelligentes dans les stades. De son côté, la Fédération a l'intention de punir plus fermement les actes de racisme. « Un retrait de points, des amendes plus élevées, des interdictions de stades plus longues... toutes ces procédures disciplinaires sont à l'ordre du jour », s'est expliqué Eric Gudde, le chargé du football professionnel à la KNVB. Le ministre des Sports, Bruno Bruins, a quant à lui rapporté que « ce plan d'attaque contre le racisme et la discrimination dans le football doit être finalisé d'ici fan janvier ».

>