Michel Hidalgo, le pionnier qui a tout changé

« Nous apprenons aujourd'hui avec une immense tristesse et une profonde émotion la disparition de Michel Hidalgo. La Fédération, notre football est en deuil. Michel Hidalgo fait partie des plus grands noms du football français. Il a marqué l'histoire et le palmarès du football français et international avec le premier titre majeur remporté par notre équipe de France» Avec ces quelques mots, Noël Le Graët, le président de la FFF a rappelé le poids de Michel Hidalgo dans l'histoire du football tricolore. Il en a été un révolutionnaire actif. Avec le passage du natif de Leffrinckoucke à la tête des Bleus, la perception du football français a changé. En proposant un jeu alléchant grâce à son carré magique, il a été à l'origine des défaites les plus mémorables et de succès historiques du football français. De Séville 82 à la victoire à l'Euro 1984, le football français a connu sa première période glorieuse grâce à Michel Hidalgo. Celui qui a aussi entraîné le RC Menton a écrit l'histoire. Et il en a changé le cours.

L'équipe de France a changé de surnom durant son mandat


En 1976, il est arrivé dans l'anonymat total à la tête de Tricolores qui sont à la peine. Huit ans plus tard, un record de longévité à l'époque, il est parti au sommet de son art après une victoire des Bleus en finale de l'Euro 1984, le premier succès de l'équipe de France sur la scène internationale. Oui, même le surnom de la sélection nationale a changé durant son mandat. Comme un signe du destin de l'impact qu'allait avoir Michel Hidalgo. Il est également le sélectionneur des Bleus battus par la RFA a Séville lors du Mondial 1982. Un match gravé dans la mémoire collective.



Comme le France – Espagne gagné deux ans plus tard au Parc à l'issue duquel Michel Platini & co ont soulevé le premier trophée international de l'histoire du football français. Le meneur de jeu a d'ailleurs tenu à rappeler dans un communiqué publié par l'AFP à quel point ce sacre continental avait été à l'origine des autres succès français « Michel Hidalgo laisse un héritage considérable à l'équipe de France. Sa vision et son travail vibrent encore aujourd'hui dans tous les matches de notre équipe nationale. » L'ancien joueur du Havre, Reims ou Monaco a montré l'exemple. Il a appris la gagne aux internationaux français. Un état d'esprit qui a ouvert la voie aux succès de 1998, 2000 puis 2018. Et sa réussite dans des matchs éliminatoires décisifs pourraient même avoir inspiré la chance qui semble accompagner Didier Deschamps...

Michel Hidalgo a été à l'origine des contrats utilisés aujourd'hui dans le football


Mais son impact ne se résume pas à un football français qu'il a tenté d'aider dans les années 2000 pour lui faire gagner en spectacularité. Président de l'UNFP, il a été à l'origine de la création de la FIFpro, le syndicat international des joueurs de foot. C'est grâce à ses idées que les contrats en vigueur aujourd'hui dans le monde du football sont comme ils sont : avec une durée dans le temps. La preuve que ses combats dépassaient largement le cadre du résultat sportif. Impliqué et passionné, celui qui jouait au poste d'ailier a donné tout ce qu'il a pu au sport dans lequel il a remporté tous les titres nationaux possibles en tant que joueur (trois fois le championnat, deux fois la Coupe de France, deux fois le Trophée des Champions et une Coupe Drago). Un véritable modèle de réussite qui a inspiré de nombreux amoureux du ballon rond. Les mêmes qui ont vibré devant le spectacle proposé par son équipe de France. De l'émotion, des résultats et une source d'inspiration, Michel Hidalgo était le football.