Le torchon brûle entre Benzema et Le Graët !

Reuters
Après des mois sans remous, le sujet Karim Benzema en Equipe de France est revenu dans l’actualité ce samedi. D’abord avec les déclarations de Didier Deschamps sur la mise à l’écart de l’attaquant du Real Madrid depuis fin 2015, liée en partie à son entretien à Marca où le joueur avait accusé le sélectionneur des Bleus d’avoir « cédé sous la pression d’une partie raciste de la France ». « Chacun doit assumer ses propos », a notamment lâché DD dans les colonnes de L’Equipe. Dans la foulée, Noël Le Graët a écarté pour de bon un retour de Benzema en équipe nationale. « Pour moi, c’est un très bon joueur, a reconnu le président de la Fédération française de football au micro de RMC Sport. Je n’ai jamais mis critiqué ses qualités. Au contraire, il montre encore au Real Madrid cette saison que c’est l’un des meilleurs joueurs à son poste. Mais l’aventure France est terminée. »

Benzema : « C’est moi seul qui mettrait (sic) un terme à ma carrière internationale »


Ce à quoi Benzema a répondu sur son compte Twitter. L’ancien Lyonnais s’est étonné de la prise de position publique de Le Graët. « Noël, je croyais que vous n’interfériez pas dans les décisions du sélectionneur ! Sachez que c’est moi et moi seul qui mettrait (sic) un terme à ma carrière internationale. Si vous pensez que je suis terminé, laissez-moi jouer pour un des pays pour lequel je suis éligible et nous verrons. » C’est en réalité impossible, peu importe ce que pourrait faire Le Graët. Si Benzema dispose de la double nationalité franco-algérienne, il ne pourrait pas être autorisé par la FIFA à évoluer avec les Fennecs. En effet, la Fédération internationale interdit à tout joueur de porter le maillot de deux sélections nationales différentes au cours de sa carrière, au moins en match officiel.