Justice : Plainte déclarée nulle pour Deschamps contre Cantona

Panoramic

Le 26 mai 2016, Eric Cantona avait pris la parole alors qu'une polémique avait éclatée à l'encontre de Didier Deschamps, au sujet de la non-sélection en équipe de France de Karim Benzema et Hatem Ben Arfa pour l'Euro 2016. L'ancien de Manchester United avait déclaré au Guardian : "Deschamps a un nom qui sonne bien français. (...) Personne ne s'est jamais mélangé avec personne dans sa famille. (...) Une chose est sûre, Benzema et Ben Arfa, ce sont les deux meilleurs joueurs en France et ils ne joueront pas l'Euro. (...) Ce qui est certain également, c'est que leurs origines sont nord-africaines. Donc oui, le débat est ouvert". En réponse à cela, Didier Deschamps avait déposé plainte pour diffamation.

Des propos mal-définis


Ce vendredi, plus de quatre ans après les faits, la justice a rendu un verdict qui ne satisfera pas celui qui est toujours l'entraîneur de l'équipe de France, puisque la plainte de Didier Deschamps a été déclarée nulle par le tribunal en charge de l'affaire. Comme le rapporte L’Équipe, il a été indiqué que cette plainte était de nature à "engendrer une incertitude quant à l'étendue des faits dont avait à répondre le prévenu". En clair, les propos pointés du doigt par la diffamation n'étaient pas suffisamment définis. Didier Deschamps a dix jours pour faire appel de la décision. Habitué à ne rien lâcher sur un terrain, le sélectionneur national laissera-t-il tomber l'affaire ?


>