France : Evra revient sur son enfance difficile

Panoramic


A la retraite depuis quelques années maintenant, Patrice Evra s'est à nouveau livré à propos de l'enfance difficile qu'il a eu. Après la sortie de son autobiographie "I Love  This Game" il y a quelques mois, dans laquelle le Français avait déjà fait quelques révélations, l'ancien latéral gauche de l'équipe de France a une fois encore évoqué ses jeunes années, lors de l’émission "Freeze the Fair" sur les ondes de la BBC One. « Je pense que quand mon père est parti, c'était comme le chaos », s'est notamment souvenu le natif de Dakar, qui a également parlé du plus gros traumatismes qu'il a vécu. « Etre abusé sexuellement à l'âge de 13 ans a eu un impact énorme sur ma vie, a expliqué l'intéressé, lui qui a été la victime d'un de ses professeurs. Vous avez juste honte de vous-même. » Par la suite, le joueur passé notamment par Monaco et Manchester United a évoqué trois anecdotes, dont une fausse, lors d'un "jeu" avant d'en dire plus.

« Le football m'a sauvé »


« Vendre de la drogue, mendier devant un magasin et travailler dans un magasin de télévision. (...) Je n'ai pas vendu de télévision. Les deux autres sont vraies. J'avais environ 13 ans. Parfois, même à minuit, quand ils jetaient les Big Mac froids, nous allions à la poubelle », s'est souvenu Evra, lors de l’émission "Freeze the Fair." Finalement, ce dernier a reconnu que « le football m'a sauvé. » Car, après cette enfance difficile, le Français a pu s'en sortir en rejoignant le SC Marsala en Italie. « Quand j'avais 17 ans, j'ai voyagé en Italie. Je me souviens quand nous sommes arrivés. Nous étions assis tout le temps et ils nous servaient de la nourriture, a-t-il déclaré. J'ai appelé ma mère et j'ai dit : "Maman, ici, c'est comme le paradis, les gens nous servent à manger, avec deux fourchettes d'un côté et un couteau de l'autre." »

>