Football / Ripoll : « Le challenge sera difficile »


Rien n'a été aisé pour Sylvain Ripoll au moment de dévoiler la liste des 19 éléments retenus pour disputer les Jeux Olympiques de Tokyo (du 21 juillet au 7 août). Enfin sauf une chose, "convaincre" André-Pierre Gignac, Florian Thauvin et Téji Savanier de participer à l'aventure. Les trois éléments sont présents dans l'effectif et le sélectionneur de la France a mis en exergue leur grande motivation, ce mardi dans un entretien accordé à Le Télégramme. "Quand je leur ai parlé du projet, ils n’ont pas réfléchi cinq secondes. Ils ont été emballés immédiatement et extrêmement contents qu’on pense à eux. Entre mes intuitions préalables et ce que j’ai perçu, ça a donc été très clair. Pour cette liste, certaines choses ont été longues à se dessiner, mais ça, vraiment pas du tout…", a-t-il reconnu, par contraste aux nombreux joueurs qui ont été retenus par leur club.


"Il y a beaucoup d'ondes positives"


Alors que les Tricolores défieront la Corée du Sud en préparation vendredi (13 heures, heure française), la sélection devra composer avec un groupe A très relevé pour le tournoi olympique, avec les présences du Mexique, de l'Afrique du Sud et du Japon. "Il y a beaucoup d’ondes positives, une envie de légèreté face aux contraintes qu’on a vécues et une grande détermination à aller chercher une belle performance. Ça peut laisser augurer de bonnes surprises", a expliqué Ripoll, conscient toutefois du défi devant ses joueurs : "Le Mexique c’est du niveau du Brésil ou de l’Argentine, il suffit de regarder leurs résultats et leur équipe. Le Japon, à domicile, s’est donné les moyens de ses ambitions. Et il y a l’Afrique du Sud. À chaque tournoi olympique il y a une ou deux équipes africaines dans le dernier carré. Le challenge sera difficile, mais on sera 'durs' aussi à jouer pour les autres", a clamé le sélectionneur. Le début du tournoi est prévu le jeudi 22 juillet, face au Mexique (10 heures, heure française).

>