Euro 2020 : Comment les Bleus pourraient être têtes de série au tirage au sort

Même déjà qualifiés, les Bleus auront tout intérêt à gagner en Albanie dimanche (20h45) leur dernier match des éliminatoires. Poussifs par moments au cours de leur campagne de qualification pour l’Euro 2020, ils pourraient néanmoins se retrouver têtes de série lors du tirage au sort de la phase finale le 30 novembre prochain à Bucarest. L’UEFA a en effet décidé de composer les chapeaux en fonction des résultats de chaque sélection pendant la phase éliminatoire. Les 20 équipes seront classées selon un ranking général, avec priorité donnée aux vainqueurs de groupe. Avec un succès à Tirana, l’équipe de France serait assurée de remporter le sien, devant la Turquie, et figurer par conséquent dans le Top 10. Si les Turcs ne gagnent pas en Andorre, l’affaire sera même entendue. Mais les Bleus doivent voir plus loin.

La France devra compter sur elle-même, mais pas que…


Certains d’être versés au moins dans le chapeau 2 en terminant en tête de leur poule, ils ont encore une vraie chance d’être désignés têtes de série. Ils sont actuellement 8emes du classement général et doivent gagner deux places, sachant que la Croatie les devance après avoir déjà joué tous ses matchs. Un nul pourrait suffire, à condition que la Turquie ne s’impose pas en Andorre, dans un scénario où l’Espagne perdrait contre la Roumanie, la Pologne ne battrait pas la Slovénie et le Danemark ne vaincrait pas l’Eire. Ça commence à faire beaucoup de si… Les Bleus auraient bien plus de chances de finir dans le pot 1, en compagnie de la Belgique et l’Italie, déjà assurées d’y être, avec un succès en Albanie. Ils seraient certains de dépasser au moins la Croatie. Ils n’auraient plus qu’à compter sur un faux-pas d’une équipe qui les devance pour la coiffer au poteau et intégrer le Top 6, synonyme d’un statut protégé. Si l’Ukraine s’incline en Serbie, l’Angleterre perd au Kosovo, l’Allemagne chute contre l’Irlande du Nord ou l’Espagne ne bat pas la Roumanie, le tour serait joué pour la France.

varane

Les Bleus supporters d’Andorre


Détail qui n’en est pas un, les hommes de Didier Deschamps devront aussi souhaiter que la Moldavie ne batte pas l’Islande et ne dépasse pas Andorre sur le fil. En effet, les Bleus étant dans un groupe de six, contrairement à d’autres premiers figurant dans une poule de cinq, les résultats contre le dernier leur sont retranchés. En l’occurrence, la Moldavie est actuellement lanterne rouge. Ce qui arrange la France, qui ne l’a battue que 1-4 et 2-1, alors qu’elle a dominé Andorre sur des scores plus larges (0-4 et 3-0). Un changement de hiérarchie en fond de classement et les Bleus perdraient trois buts au goal-average pour le ranking général. Pas anodin par exemple pour éventuellement dépasser l’Ukraine, avec laquelle ils sont à égalité sur ce critère en l’état (+13). Il y aura ainsi énormément de données à prendre en compte de calculs à faire. Mais avant d’y penser, les Français devront faire le boulot de leur côté. Chaque chose en son temps.

A voir aussi :
>>> Euro 2020 : Le point sur les qualifiés et les barragistes