Equipe de France : Hernandez en bleu, c'est grâce à Griezmann

Comment Lucas Hernandez a-t-il fini par se retrouver en équipe de France ? Grâce à Antoine Griezmann, son coéquipier à l'Atlético Madrid, qui fait figure de véritable grand frère pour le latéral gauche de 22 ans. Le natif de Marseille était suivi de très près par l'Espagne, où il vit depuis l'âge de six ans et a accompli l'intégralité de son parcours en club (il joue à l'Atlético depuis 2007).

"Il a été là quand j’ai dû prendre l’une des plus grandes décisions de ma vie, quand il a fallu choisir entre la France ou l’Espagne et que je n’avais pas de nouvelles de la France, révèle-t-il au Figaro. C’est lui qui m’a fait réfléchir et a tout changé. Il me disait que si l’Espagne m’avait tout donné, j’avais du sang français, et que si un jour la France m’appelait, il ne fallait pas refuser. C’est resté dans ma tête. S'il n’avait pas été là, je me serais perdu."

Didier Deschamps n'a appelé Lucas Hernandez que quelques mois avant la Coupe du Monde 2018, pour une première sélection face à la Colombie (2-3). Mais puisque ce n'était qu'un match amical, son destin en sélection n'a été officiellement scellé que lors du Mondial, lors du premier match face à l'Australie (2-1). Lucas Hernandez avait aussi joué en bleu avec toutes les sélections de jeunes, mais ça ne l'empêchait pas de choisir l'Espagne au bout du compte.

Hernandez