Bleus, objectif Mondial : Koundé et Mukiele, des défenseurs d'attaque

beIN SPORTS

Montagnes russes pour Koundé

Dimanche en Espagne, Jules Koundé a vécu face à Villarreal (1-1) un match en forme de montagnes russes. Une grosse frayeur, d'abord : le défenseur de Séville a marqué contre son camp, de la tête, en voulant dégager un ballon en corner... mais le but a finalement été annulé pour une position de hors-jeu d'un adversaire (54e). La soirée a été difficile pour les Andalous, qui ont concédé le premier but sur une reprise du gauche de Giovano Lo Celso à la 86e minute. Mais à la 95e, Koundé, bien placé sur corner, a poussé le ballon au fond des filets pour égaliser (1-1).

"Ce but symbolise l'effort de toute l'équipe, qui ne se rend jamais. C'est toujours difficile de nous battre. Il nous a suffi d'une occasion et on empoche le nul", a réagi Koundé, en espagnol. Il s'agit du 3e but de la saison de l'ancien Girondin, qui commence à se révéler utile dans le secteur offensif, principalement sur coups de pied arrêtés. Et ce, malgré sa modeste taille pour un défenseur central (1,78 m). Un point à considérer pour Didier Deschamps, qui a récemment fait du Sévillan un titulaire dans le rideau à trois des Bleus, avec Raphaël Varane et Lucas Hernandez.

Mukiele sort de l'ombre

Nordi Mukiele, formé à Laval et brièvement passé par Montpellier (2017/18), est à 24 ans un élément discret mais solide de la défense du RB Leipzig. Titulaire en Bundesliga (28 matches en 33 journées), le latéral droit a en revanche été écarté en Ligue Europa, et c'est sans lui que ses coéquipiers ont atteint la demi-finale, perdue contre les Glasgow Rangers. Dimanche, il est sorti de son rôle de travailleur de l'ombre lors de la victoire 4-0 du RB contre Augsbourg, qui ouvre tout grand les portes de la Ligue des champions aux Saxons, seuls quatrièmes avant la dernière journée. Après avoir réussi deux passes décisives pour Christopher Nkunku (2-0 et 3-0), il a été victime d'une faute dans la surface en fin de match qui a provoqué le pénalty du 4-0, transformé par Emil Forsberg.

Selon la presse allemande, il a refusé une prolongation de contrat, qui expire en fin de saison prochaine. Leipzig n'étant pas un club à laisser partir ses joueurs sans toucher d'indemnité, il est probable que le défenseur quitte l'Allemagne lors du prochain mercato. Certains médias évoquent la piste de l'Atlético Madrid, où sa sobriété et sa combativité correspondraient aux valeurs prônées par Diego Simeone. Ses chances de participer au Mondial avec la France ne sont pas énormes, mais il a déjà été appelé par Didier Deschamps, en septembre dernier, pour renforcer numériquement une sélection privée de Koundé, suspendu. Il a joué 23 minutes avec le maillot bleu contre la Finlande (2-0) en qualifications pour le Mondial.


>