Bleus : Matuidi n'a pas encore fermé la porte

Blaise Matuidi est un soldat de l'équipe de France - un terme qu'il n'hésite pas à utiliser. Son statut de titulaire lors de la Coupe du monde 2018 en Russie lui confère une place particulière dans le groupe. Mais le milieu de terrain a fait un choix de vie en s'exilant en MLS, cet été, pour rejoindre le club de David Beckham, l'Inter Miami. En quittant la Juventus, Blaise Matuidi s'est donc éloigné du très haut niveau requis par Didier Deschamps pour prétendre à l'équipe de France. Pour autant, l'ancien Parisien reste en phase avec son sélectionneur : si tout est plus difficile, rien n'est définitivement fermé.

"Si le coach doit faire appel à moi, il sait que je répondrai présent"


"En allant là-bas, je savais pertinemment que la donne ne serait plus la même, a expliqué le champion du monde dans des propos accordés à Téléfoot. Pendant dix ans, j'ai été un élément très important de l'équipe de France. Quand j'ai fait ce choix, je savais que ça allait peut-être changer. C'est le cas. Je ne me prends pas la tête, je suis bien où je suis. Après, si le coach doit faire appel à moi, il sait que je répondrai présent, comme je l'ai toujours fait. Je suis et je reste un soldat à disposition du sélectionneur. On verra. Tirer un trait aujourd'hui, c'est prématuré. Mais je suis conscient de la difficulté".