Bleues : Diacre "sûrement reconduite" jusqu'au Mondial 2023

Reuters

La sélectionneuse de l'équipe de France Corinne Diacre, dont le contrat actuel expire après l'Euro-2022 féminin de football, sera "sûrement reconduite" a minima jusqu'à la Coupe du monde 2023, a affirmé Noël Le Graët, le président de la Fédération, jeudi sur France 2. La patronne des Bleues, en place depuis 2017, est en fin de contrat après le Championnat d'Europe, disputé en ce moment par la sélection tricolore et dont la finale est prévue le 31 juillet à Londres. "Il (le contrat, ndlr) sera sûrement reconduit, jusqu'à la fin de la Coupe du monde au moins", a indiqué Le Graët au cours d'un entretien dans l'émission Télématin. Le dirigeant de la FFF avait jusqu'à présent refusé d'évoquer l'avenir de la sélectionneuse, préférant attendre que l'équipe de France soit qualifiée pour le Mondial-2023 en Australie et Nouvelle-Zélande, ce qu'elle est parvenue à faire dès le mois d'avril avant les deux derniers matches de qualification.

"Les contrats se discutent au moment où ils doivent se discuter. Pour le moment on parle de compétition, je ne suis pas du tout dans l'état d'esprit de parler contrat", avait-il ainsi coupé fin novembre lors d'un entretien à l'AFP. Pour l'Euro, qui commence dimanche (21H00) pour les Bleues face à l'Italie, Le Graët a répété que les Françaises pouvaient "jouer le titre" ou, au moins, "en tout cas être dans le dernier carré". Concernant son propre avenir, le Breton de 80 ans a indiqué que son actuel mandat devrait "en principe" être le dernier. Le chef d'entreprise et ancien maire socialiste de Guingamp, dont il a aussi dirigé le club, est à la tête de la FFF depuis 2011.


>