Ligue des Champions (H) : Le PSG n'a pas tenu

Pas d'exploit pour le PSG ! Pour le premier de ses quatre déplacements d'affilée (il y aura Kielce le 27, Aix le 30 et Toulouse le 10 novembre), le club champion de France se déplaçait chez le champion d'Europe, le FC Barcelone, dans le cadre de la 5eme journée de la Ligue des Champions, et ce sont les Blaugrana qui l'ont emporté 30-27. Les Parisiens ont très bien résisté pendant une mi-temps, avant de craquer en deuxième, sous l'impulsion notamment de l'un des quatre Français du Barça (avec N'Guessan, Richardson et Fabregas), Dika Mem. Les Catalans sont bien entrés dans ce match en menant 5-2, mais Paris a immédiatement réussi à recoller (5-5), et le Barça n'est plus parvenu à prendre plus de deux buts d'avance jusqu'à la mi-temps, atteinte sur le score de 13-13. Difficile alors de savoir de quel côté allait basculer le match.


Mem et Makuc assomment le PSG


Le début de la deuxième période a été assez fou, avec de nombreux buts marqués en contre-attaque des deux côtés, et Paris a tenu jusqu'à 18-18 à la 43eme. Mais c'est à ce moment-là que le Barça a appuyé sur l'accélérateur, bien aidé par Dika Mem (7 buts en 13 tirs au total, dont 6 buts en 7 tirs en deuxième mi-temps) en attaque et Gonzalo Perez de Vargas dans les buts (17 arrêts sur 43 tirs). Le Barça est enfin parvenu à prendre deux buts d'avance à plusieurs reprises (20-18 à la 45eme, 22-20 à la 47eme) et même trois à douze minutes de la fin (23-20) grâce à une nouvelle réalisation de Mem. Paris n'a pourtant rien lâché et est revenu à 24-23 à la 52eme grâce à Nedim Remili et 26-25 à la 55eme grâce à Luc Steins, mais le doublé du jeune Slovène Domen Makuc a mis fin aux espoirs des Parisiens. Le Barça s'impose finalement de trois buts, face à un PSG qui n'était pas si loin, mais a craqué sur la fin. Mikkel Hansen termine tout de même avec 7 buts et Vincent Gérard avec 14 arrêts. Suite à cette victoire catalane, Barcelone reste en tête du groupe B avec 8 points, alors que Paris est quatrième avec 5 points. Il va falloir cravacher pour finir dans les deux premiers et ainsi assurer la qualification directe pour les quarts.

Les marqueurs parisiens : Hansen (7), Remili (4), Prandi (4), Steins (3), Kristopans (3), Grébille (2), L.Karabatic (2), Kounkoud (1), N.Karabatic (1)

>