Coupes d’Europe (H) : Pas de match pour le PSG et Nantes ce mardi

Panoramic
L’escalade du conflit entre l’Ukraine et la Russie continue d’avoir des conséquences sur le monde sportif. Par l’intermédiaire d’un communiqué, la Fédération Européenne de handball (EHF) a confirmé que quatre rencontres concernant des équipes ukrainiennes ou russes ne pourront pas avoir lieu dans les meilleures conditions durant les prochaines semaines. Déjà déplacé de Zaporozhye à Presov, en Slovaquie, le duel de la 11eme journée de la phase de groupes de la Ligue des Champions entre le Motor et le PSG a été annulé. En effet, dans le contexte actuel, la formation ukrainienne ne peut pas rallier la Slovaquie pour y disputer ses rencontres. « L’EHF statuera dans un deuxième temps sur la gestion de la rencontre », a précisé dans son communiqué le club de la Capitale, qui a tenu à « exprimer toute sa solidarité avec l’équipe du Motor Zaporozhye dans la période sombre qu’elle est en train de traverser au côté du peuple ukrainien ».


Nantes a obtenu gain de cause


Le HBC Nantes, de son côté, devait affronter le club russe de Chekhovskie Medvedi le 1er mars prochain lors de la 9eme journée de la phase de groupes de la Ligue Européenne. Ce samedi, le président du « H » Gaël Pelletier a demandé à l’EHF « le report sine die » de cette rencontre dans le contexte actuel. « Nous ne pouvons transiger sur nos propres valeurs, aussi nous ne souhaitons pas accueillir le club moscovite du Chekovskie Medvedi, tant que la Russie sera engagée dans un processus de guerre et d’agression envers l’Ukraine, et ce même si nous avons conscience que les joueurs russes ne sont en rien responsables de cette situation », a confié le président nantais dans une lettre ouverte. Quelques heures plus tard, l’EHF a confirmé que la rencontre n’aura pas lieu à la date prévue et prendra une décision sur le devenir du match à une date ultérieure.

>