L2 : Ajaccio se fait reprendre à la dernière minute

Large vainqueur de Niort vendredi soir (4-1), le FC Lorient comptait sur les voisins de Guingamp pour espérer conserver la tête de la Ligue 2 à l’issue de la 14eme journée avec des contre-performances d’Ajaccio, ce samedi au Roudourou, et de Lens, lundi à Rodez. Avant le déplacement des Lensois lundi à Rodez, les Merlus peuvent remercier l’abnégation guingampaise pour arracher un nul (1-1) au bout du suspense et qui leur permet de rester leaders. Dans une rencontre où le réalisme n’a pas été au rendez-vous (6 frappes cadrées sur 21 tentatives), les coéquipiers de Mathieu Coutadeur ont longtemps cru que leur seule frappe allait suffire pour décider du sort de la rencontre. Alors que les deux formations se dirigeaient tranquillement vers un score de parité à l’issue de la première mi-temps, un une-deux chanceux entre Courtet et Bayala a permis à l’ancien Lensois de tromper à bout portant Théo Guivarch (43eme).

Ajaccio a trop reculé


Mis sous pression par l’envie bretonne de revenir au score, Ajaccio a reculé durant le deuxième acte et a forcément flanché dans les ultimes secondes de la partie. L’arrêt réflexe de Benjamin Leroy sur une frappe du gauche de Mehdi Merghem qui prenait le chemin du but dans les tous derniers instants de la partie (87eme) aurait dû être l’avertissement de trop pour les Corses et les pousser à ne pas subir. Mais, ça n’a pas servi de leçon aux hommes d’Olivier Pantaloni qui ont craqué sur un ultime corner et une tête salvatrice de Nolan Roux (93eme). L’En Avant Guingamp a été le plus dominateur ce samedi après-midi et a eu le mérite de revenir au score. Tenu en échec, l’ACA revient à une longueur de Lorient mais pourrait laisser les commandes du championnat à Lens, en cas de succès nordiste lundi.