Domino’s Ligue 2 : Robert Malm et les candidats au maintien

Panoramic

La Domino’s Ligue 2 est déjà de retour ! Le premier MultiLigue 2 débutera vendredi à 20h00 sur beIN SPORTS 1 avec déjà quelques belles affiches comme AC Ajaccio-Troyes, Valenciennes-Auxerre ou encore Grenoble-Sochaux. L’occasion pour Robert Malm, le monsieur L2 de beIN SPORTS aux côtés de Samuel Ollivier, de nous livrer son sentiment sur les 20 formations qui l’animeront. Place pour débuter aux équipes qui vont certainement se battre pour le maintien, avant d’éventuellement rêver à se glisser dans la course à la montée.

Valenciennes
 

Où va Valenciennes ? Je ne sais pas ! Je n’ai pas oublié le limogeage pas très classe la saison dernière de Faruk Hadzibegic alors que, à ce moment, il n’y avait de raison selon moi. A voir comment le club va se réorienter après avoir rencontré des problèmes financiers. Le club aurait épongé ses dettes et, par conséquent, c’est une page blanche qui l’attend. On verra comment cela va se passer pour les protégés de Réginald Ray. Mais s’ils obtiennent le maintien très rapidement, ils peuvent devenir outsiders cette saison. 

Gazélec Ajaccio
 

C’est paradoxal. Ils réalisent un recrutement assez ciblé avec pas mal de « vieux grognards » comme Jimmy Roy ou Julian Palmieri. Damien Perquis et Grégoire Puel sont eux toujours là. Albert Cartier et les siens vont être une équipe très compliquée à jouer, notamment à domicile.

Châteauroux
 

Ils se sont maintenus la saison passée. Cela s’est très bien passé même s’il a peut-être manqué un peu de carburant dans le moteur pour mieux terminer la saison. Ils auraient pu finir dans les cinq premiers, ce qui n’aurait pas été volé. A voir comment ils vont digérer cette première saison. On dit souvent que lorsque cela se passe bien la première saison, la deuxième est un peu plus compliquée. On verra si cette maxime tiendra avec eux. 

Niort
 

Niort redémarre un nouveau cycle après la fin de celui avec Régis Brouard. Denis Renaud avait pris la succession l’année dernière mais il a été limogé de façon un peu étrange en cours de saison. On repart avec un nouvel entraîneur, Patrice Lair, qui a tout gagné avec les filles du côté de Lyon, de Montpellier et du PSG. Il avait émis le souhait de repartir avec une équipe de garçons et il a eu l’opportunité avec Niort. On sait que chaque saison le club lutte pour le maintien. Pour rêver de mieux, il faudra être plus costaud sur la durée. 

Orléans 
 

Il faut qu’ils continuent sur ce qu’ils ont fait de bien la saison dernière : obtenir un maintien assez facile. Même s’il y a eu quelques faux pas, ils ont été très impressionnants à domicile. C’est une équipe capable de relever la tête, menée par un Didier Ollé-Nicolle qui connaît par cœur ce championnat. Il sait où il doit aller avec ses joueurs. Je pense qu’ils vont aussi pas mal rajeunir l’effectif afin que les nouveaux soient encadrés par Karim Ziani, Pierre Bouby, Cédric Cambon ou encore Anthony Le Tallec. Un joueur comme Yohan Demoncy pourra aussi faire beaucoup de bien au milieu de terrain. 
 

ziani


Grenoble
 

Le GF38 a une place particulière dans mon cœur mais je vais rester objectif (sourire). Le club vient de monter en passant par les barrages et en battant Bourg-Péronnas alors qu’il aurait pu monter directement. L’intersaison a été très agitée avec le départ d’Olivier Guégan, malgré le soutien de ses joueurs. Et puis Philippe Hinschberger est arrivé et les joueurs ont très vite adhéré à son discours. Le mot est évidemment le maintien et de pérenniser à nouveau le GF38 en Ligue 2. Cette équipe a un potentiel qui peut devenir énorme au fil des saisons. Mais cela peut être la surprise qui vient de National comme c’est la tradition. 

Béziers
 

Béziers, c’est l’inconnu ! C’est une équipe que je vais découvrir cette saison en même temps que tout le monde. Je sais qu’ils viennent de recruter Mehdi Mostefa, un joueur d’expérience qui a disputé une Coupe du Monde avec l’Algérie, qui a évolué en Ligue 1 et avec qui j’ai joué à Nîmes. Cela va être un vrai plus pour eux. Ils essayent de recruter des joueurs qui connaissent la Ligue 2 ou des joueurs en devenir. Cela va amener un petit vent de fraîcheur dans ce championnat !

Red Star
 

Bienvenue parmi nous de nouveau ! Ils sont descendus il y a deux saisons de ça. Désormais, c’est Régis Brouard qui est à la tête de l’équipe qui n’a pas survolé le National mais l’a bien dominé en finissant en tête. Vont-ils être sur la même ligne qu’il y a trois ans quand ils avaient failli monter ? A voir avec un Nicolas Douchez qui est arrivé dans les butsPar contre, ce que je déplore, c’est qu’ils vont à nouveau jouer à Beauvais à domicile et je trouve ça vraiment dommage de jouer aussi loin. Ils auraient pu jouer à Colombes, même si, apparemment, cela serait pour des problèmes d’éclairage. Si c’est vraiment ça, c’est un faux problème car à Beauvais, l’éclairage n’est pas aussi bon qu’à Colombes. Bref… 

red star