UAE Team Emirates : Le Tour de France et le Tour d'Espagne, les objectifs de Pogacar



Tadej Pogacar compte bien défendre son titre. A l’occasion de la présentation de sa formation UAE Team Emirates, le Slovène a confirmé avoir deux objectifs pour la saison 2021 qui sont le Tour de France et la Vuelta. Toutefois, c’est avec humilité que le plus jeune vainqueur de l’épreuve depuis un siècle compte aborder l’édition 2021, qui partira de Brest le 26 juin prochain. « Je suis le tenant du titre et je serai évidemment un des favoris mais je ne sais pas si je serai le principal favori, a admis Tadej Pogacar lors de cette présentation. Il y a beaucoup de candidats et le Tour de France est encore loin. Nous verrons avant la Grande Boucle qui sera le grand favori, qui va gagner le plus de course en amont et arriver le plus fort au départ. » Parmi les coureurs qu’il semble voir comme des adversaires, il y a sans doute son compatriote et dauphin sur les Champs-Elysées en septembre dernier, Primoz Roglic.

Pogacar : « Cette performance n’avait rien d’incroyable »


Le coureur de la formation Jumbo-Visma et ses coéquipiers, dans un documentaire de la chaîne néerlandaise NOS avaient exprimé leurs doutes sur la performance de Tadej Pogacar. Le Slovène n’a pas manqué de répondre lors de cette présentation. « Je pense qu’ils ont un peu parlé à chaud, sur le moment. Cette performance n’avait rien d’incroyable si vous en analysez tous les aspects, a confié Tadej Pogacar. J’ai connu une bonne journée, j’étais bien préparé, j’ai effectué un très bon changement de vélo et j’ai eu une super bonne équipe qui m’a guidée durant la course et durant la préparation de ce Tour de France. C’était un moment clé durant lequel il était facile de faire une grande différence. » Le Slovène, assurant qu’il sera très motivé mais également plus relaxé, s’est confié sur sa plus grande peur en vue de la saison 2021.

Pogacar : « Je pense que je parviendrai à encore progresser »


Avec une victoire sur le Tour de France, les ambitions seront sans nul doute revues à la hausse pour celui qui compte double Tour et Vuelta en 2021. Des attentes que le natif de Klanec espère ne pas décevoir. « Ne pas répondre aux attentes, c’est ma principale crainte chaque année et non pas de stagner dans ma progression ou d’avoir de la malchance, assure le Slovène. Mais c’est la vie. C’est quelque chose d’assez commun dans le cyclisme mais, si vous restez concentré et conservez les mêmes objectifs ainsi que la même motivation, je pense que je parviendrai à encore progresser. » Avec une équipe renforcée par Marc Hirschi, Matteo Trentin ou encore Rafal Majka, Tadej Pogacar aura une équipe à même de le soutenir et de rivaliser avec Jumbo-Visma ou encore Ineos Grenadiers dans la course à la victoire sur la Grande Boucle.

>