Tour de l’Ain : Stewart domine le sprint, Alaphilippe et Cavagna ont tenté leur chance

Panoramic


Huit ans après sa première victoire professionnelle, Julian Alaphilippe a retrouvé le Tour de l’Ain. Le champion du monde en titre, après avoir repris la compétition le week-end dernier sur le Tour de Louvain, a choisi de poursuivre sa préparation pour la Vuelta sur les routes de l’Ain. Mais le coéquipier modèle a été frustré de voir Rémi Cavagna échouer dans le final. Une étape de 151 kilomètres avare en difficulté qui a tout d’abord vu Tim Wellens, Stefan Bissegger et Mathis Lebeau s’extraire du peloton et prendre près de quatre minutes d’avance. Toutefois, les équipes de sprinteurs ont cadenassé la course pour réduire progressivement l’écart et passer sous les deux minutes à 40 kilomètres de l’arrivée. C’est alors que Stefan Bissegger a décidé d’y aller seul à l’avant. Le rouleur suisse a longtemps résisté mais, sous l’impulsion de la formation Trek-Segafredo dans les pentes de la Côte des Esses, le membre de l’équipe EF Education-Easypost a vu son aventure s’achever avec encore 25 kilomètres à parcourir.


Alaphilippe et Cavagna ont tenté, sans réussite


Le peloton manquant de cohésion, de nombreuses escarmouches l’ont secoué, dont une de Rémi Cavagna. Un groupe de huit coureurs a alors tenté de sortir à l’approche de la Côte de Plain Champ mais le peloton a immédiatement fait la jonction. Une dernière difficulté qui a vu… Julian Alaphilippe placer un démarrage. Maillot arc-en-ciel sur les épaules, le Tricolore n’a pas pu surprendre ses rivaux. Néanmoins, cette accélération a tendu le peloton et retardé la mise en place des trains de sprinteurs. Imposant à son tour un gros tempo, Julian Alaphilippe a préparé le terrain pour une attaque de Rémi Cavagna à la flamme rouge. Mais le « TGV de Clermont » n’a pas pu résister jusqu’au bout. Un sprint massif est devenu inéluctable et, à ce petit jeu, c’est Jake Stewart qui s’est montré le plus fort pour s’imposer et prendre le maillot de leader du Tour de l’Ain. Le sprinteur britannique devance sur la ligne Romain Cardis, coéquipier de Jason Tesson chez St Michel-Auber 93 et le jeune coureur belge Stan Van Tricht, membre de la formation Quick-Step Alpha Vinyl.

CYCLISME - UCI EUROPE TOUR / TOUR DE L’AIN
1ere étape - Châtillon-sur-Chalaronne- Val Revermont (151km) - Mardi 9 août 2022
1- Jake Stewart (GBR/Groupama-FDJ) en 3h19’45’’
2- Romain Cardis (FRA/St Michel-Auber 93) mt
3- Stan Van Tricht (BEL/Quick-Step Alpha Vinyl) mt
4- Geoffrey Soupe (FRA/TotalEnergies) mt
5- Axel Mariault (FRA/U Nantes Atlantique) mt


Classement général après 1 étape (sur 3)
1- Jake Stewart (GBR/Groupama-FDJ) en 3h19’35’’
2- Romain Cardis (FRA/St Michel-Auber 93) à 4’’
3- Stan Van Tricht (BEL/Quick-Step Alpha Vinyl) à 6’’
4- Geoffrey Soupe (FRA/TotalEnergies) à 10’’
5- Axel Mariault (FRA/U Nantes Atlantique) à 10’’

>