Total Direct Energie : Signature pour les deux prochaines saisons de Pierre Latour

Pierre Latour quitte le nid ! D’abord stagiaire puis professionnel au sein de la formation AG2R-La Mondiale depuis 2015, le natif de Romans-sur-Isère a décidé de changer d’air. Dans un entretien accordé au quotidien L’Equipe, Jean-René Bernaudeau confirme que le champion de France du contre-la-montre en 2017 et 2018 s’est engagé pour les saisons 2021 et 2022 en faveur de son équipe Total Direct Energie. « À chaque fois que je veux renforcer mon équipe, je regarde les gens libres de contrat : il n'y en a pas beaucoup en général... Dès que j'ai vu le nom de Pierre Latour, cela a tout de suite été une priorité, assure le patron de la formation vendéenne. Pierre Latour, c'est un grand rouleur, il a terminé meilleur jeune du Tour de Catalogne, du Tour de Romandie, du Dauphiné et du Tour de France, tout ça la même année, en 2018. Que des courses World Tour, c'est quelque chose d'assez extraordinaire. Ensuite, il a enchaîné les pépins. » Pour Jean-René Bernaudeau, l’arrivée la saison prochaine de Pierre Latour au sein de son effectif est une manière de combler un vide.

Latour présenté comme le successeur de Voeckler et Rolland


En effet, le patron de l’équipe Total Direct Energie voit l’Isérois comme le remplaçant de Thomas Voeckler au sein de son groupe. « C'est le coureur qui nous manquait depuis l'arrêt de Thomas Voeckler et le départ de Pierre Rolland. Sur le papier, on a plutôt une équipe pour courir les Flandriennes mais, ces dernières saisons, elle était devenue très faible dans les courses montagneuses. » Si l’arrivée de Pierre Latour est officialisée, la piste menant à un autre coureur évoluant actuellement chez AG2R-La Mondiale, qui sera rebaptisée AG2R-Citroën la saison prochaine, s’est totalement refroidie. « On avait également pris contact avec Romain Bardet mais ça n'est pas allé plus loin », confirme Jean-René Bernaudeau. Pierre Latour va arriver dans une équipe où il sera le leader sur les principales courses du calendrier et son futur patron ne doute pas qu’il en ait les capacités. « Pierre n'aura pas à construire une équipe autour de lui, on a déjà tout ce qu'il faut en magasin pour qu'il puisse s'épanouir. C'est un renfort de premier choix qui vient remplir des cases qui étaient un peu vides, ajoute le patron de l’équipe Total Direct Energie. Je lui ai promis qu'il serait heureux. Ce que j'attends de lui, c'est qu'il cultive une forme de responsabilité, ce que j'appelle l'instant T, l'instant magique. » Loin du cocon de l’équipe AG2R-La Mondiale, Pierre Latour devrait avoir tout pour exprimer son talent.