Piste - Mondiaux : Thomas sacré sur la course aux points, deuxième titre pour l'équipe de France

Donovan Grondin avait montré la voie, Benjamin Thomas lui a emboîté le pas. Au lendemain du premier sacre mondial pour les Français, obtenu par le coureur de l'équipe Arkéa-Samsic sur la course scratch, lors de ces Mondiaux qui se disputent sur le Vélodrome de Roubaix, Thomas a lui aussi fait résonner la Marseillaise dans cet endroit mythique qui avait vu triompher l'Italien Sonny Colbrelli au début du mois. Coéquipier de Grondin sur l'américaine lors des Jeux de Tokyo - les deux hommes avaient décroché la médaille de bronze - Thomas avait dû se contenter de l'argent jeudi sur la poursuite par équipes. Vingt-quatre heures plus tard, le champion de France en titre du contre-la-montre sur route n'a laissé aucune chance en revanche sur la course au points à ses rivaux, et en premier lieu le Belge Kenny De Ketele et le Néerlandais Vincent Hoppezak, arrivés en deuxième et troisième position derrière le représentant de la Groupama-FDJ, intouchable (avant d'être sacré champion du monde, Thomas avait remporté deux tours ainsi que huit sprints sur les seize).

Quatrième titre mondial pour Thomas





Le pistard français de 26 ans, déjà sacré champion du monde de l'omnium en 2017 et 2020 et de l'américaine en 2017, termine avec un total de 94 points, contre 84 pour De Ketele, seul finaliste à avoir su titiller le Français vendredi. Thomas, revenu à hauteur du Belge à vingt tours de la fin, ajoute ainsi un quatrième titre mondial à son palmarès. Le futur coureur de l'équipe Cofidis (à partir de 2022) offre du même coup une deuxième médaille d'or aux Tricolores après le titre de Grondin, la veille sur l'américaine. Roubaix en redemande.

>