Mondiaux 2021 : Vigier en lice pour une médaille, Le Net et Copponi remportent l'argent sur le Madison

Marie le Net et Clara Copponi sont abonnées à la médaille d’argent ! Déjà vice-championnes du monde du Madison, course aussi appelée l’Américaine, l’an passé à Berlin les Tricolores ont réédité cette performance sur la piste du Vélodrome Jean-Stablinski. Devant leur public, les Bleues ont tout donné mais n’ont pas pu contrecarrer les plans des Néerlandaises Amy Pieters et Kirsten Wild qui s’imposent avec seulement cinq points d’avance sur les Tricolores. La médaille de bronze revient à Katie Archibald et Neah Evans pour la Grande-Bretagne. L’équipe de France pourrait ambitionner de remporter une nouvelle médaille ce dimanche lors des finales du tournoi de vitesse individuelle masculine. En effet, Sébastien Vigier a su se frayer un chemin jusqu’en demi-finales. Auteur du quatrième temps des qualifications, le natif de Palaiseau n’a pas eu à participer aux 16emes de finale avant de dominer le Surinamien Jair Tjon En Fa pour valider son billet pour les quarts de finale. Opposé au Polonais Mateusz Rudyk, Sébastien Vigier n’a eu besoin que de deux manches pour s’assurer de participer au dernier carré. Mais la marche sera plus haute aux portes de la finale avec un duel face au double champion du monde de la discipline Harrie Lavreysen. Le Néerlandais n’a pas tremblé face à l’autre coureur tricolore engagé dans le tournoi, Rayan Helal. Cette avant-dernière journée des championnats du monde à Roubaix a vu le triomphe de l’équipe d’Allemagne lors de la poursuite individuelle féminine.


Les Allemandes au sommet sur la poursuite individuelle


Les spécialistes venues d’outre-Rhin ont trusté les trois marches du podium. En finale, Lisa Brennauer n’a pas laissé la moindre chance à sa compatriote Franziska Brausse. La différence entre les deux Allemandes s’est progressivement creusée et, au terme des trois kilomètres, c’est avec plus de quatre secondes d’avance que Lisa Brennauer a remporté le maillot arc-en-ciel. Pour la médaille de bronze, Mieke Kröger a su prendre un demi-tour à Martina Alzini. L’Allemagne a remporté un deuxième titre mondial ce samedi sur la piste du Vélodrome Jean-Stablinski avec Lea Friedrich qui a pris le meilleur sur les Russes Anastasiia Voinova et Daria Shmeleva dans l’exercice du 500m contre-la-montre. Une journée qui a également été consacrée à l’omnium masculin, qui a été dominé de la tête et des épaules par le Britannique Ethan Hayter. Ce dernier a apposé sa marque dès les deux premières épreuves, le scratch et la course tempo, dont il n’a laissé le soin à personne de l’emporter. Aaron Gate a tenté de contester la domination du Britannique en devançant Donavan Grondin lors de l’élimination mais Ethan Hayter n’a pas craqué lors de la course aux points. Dans le dernier sprint, Elia Viviani est allé chercher les dix points qui lui permettent de passer juste devant le Portugais Iuri Leitão pour la médaille de bronze. Seul Français engagé, Donavan Grondin n’a pas pu aller chercher une deuxième médaille et prend la septième place de cet omnium.

>