Jumbo-Visma : Touchée par le coronavirus, l'équipe néerlandaise met un terme prématuré à son stage en Espagne

L’équipe Jumbo-Visma est en état d’alerte. Comme bon nombre d’équipe cyclistes, la formation néerlandaise prépare sa saison avec un stage d’entraînement en Espagne, du côté d’Alicante. Mais, alors que Primoz Roglic, Jonas Vingegaard, Tom Dumoulin et consorts devaient rester sur place jusqu’au 21 janvier prochain, la formation Jumbo-Visma a décidé de mettre un terme prématuré à ce stage de préparation. En effet, après une vague de tests de dépistage du coronavirus, un des membres de l’équipe a eu un résultat positif, sans que l’équipe néerlandaise ne confirme si un coureur ou un membre de l’encadrement est concerné. Un cas de figure qui avait toutefois été anticipé en raison du contexte sanitaire actuel. « Le scenario catastrophe est devenu réalité, a confié dans un communiqué Mathieu Heijboer, directeur de la performance de l’équipe Jumbo-Visma. Nous avions déjà décidé de la marche à suivre dans une telle situation et pris toutes sortes de mesures. Mettre fin au stage est la meilleure option afin d’éviter une plus grande propagation du virus. Sur le plan logistique, c’est un défi à relever. »


Les coureurs renvoyés chez eux


La formation Jumbo-Visma a confirmé que la personne concernée par ce test positif ainsi que celles qui ont été récemment en contact ont été placées à l’isolement. Pour ce qui est des coureurs présents sur place, consigne leur a été donnée de rentrer chez eux. Primoz Roglic et Steven Kruiswijk ont alors fait route vers Monaco quand Sepp Kuss, Robert Gesink ou encore Tobias Foss ont pris la direction d’Andorre. « Le voyage est long mais je peux aussi bien m’entraîner à Monaco, a confié Steven Kruijswijk avant de prendre une voiture pour rallier la Principauté par la route. Je ne veux pas prendre le risque d’être infecté dans l’hôtel de l’équipe. A titre de précaution, je rentre chez moi. » Toutefois, certains coureurs ont décidé de rester sur place et ont été installés dans un autre hôtel. Ils bénéficieront d’un soutien limité de la part de leur équipe afin de poursuivre leur préparation. « La santé de nos coureurs et de notre encadrement est notre principale priorité, a déclaré le directeur de l’équipe Jumbo-Visma Merijn Zeeman. C’est pour cela que nous avons interrompu notre stage de préparation. Cela confirme une fois de plus qu’organiser un tel événement est très compliqué par les temps qui courent. » Alors que le début de saison se profile, toute prise de risque n’est pas envisageable pour les équipes cyclistes.

>