Israel Start-Up Nation : Un cinquième Tour de France, Froome ne veut pas y renoncer

C’est un nouveau départ pour Chris Froome. Après onze saisons au sein de la même équipe, Sky puis Ineos, le quadruple vainqueur du Tour de France a rejoint la formation Israel Start-Up Nation. A l’occasion de l’UAE Tour, le natif de Nairobi effectue ses premiers tours de roue sous ses nouvelles couleurs, lui qui sort de plusieurs mois de préparation en Californie afin d’essayer de retrouver la forme qui était la sienne avant sa violente chute sur le Critérium du Dauphiné 2019. S’il confirme qu’il ressent encore de l’inconfort sur le côté droit en raison d’une plaque, Chris Froome assure que cela n’a plus de conséquences sur ses performances sur le vélo. « Tout le travail de réadaptation se traduit par plus de puissance sur le vélo », a ainsi déclaré le coureur de l’équipe Israel Start-Up Nation dans un long entretien accordé au quotidien britannique The Guardian. A cette occasion, Chris Froome a fait le point sur ses ambitions et elles sont très claires : viser un cinquième Tour de France. « Ce sera une énorme demande mais, avec quatre titres, je suis si près du record de cinq. Rien ne m'y empêche, alors j'aimerais bien donner le meilleur de moi-même et en gagner un cinquième, assure le Britannique. C'est souvent l'esprit qui prime sur la matière, alors j'espère que le corps suivra. »

Froome convaincu de pouvoir courir jusqu’à 40 ans


A 35 ans, Chris Froome est sans aucun doute dans la dernière ligne droite de sa carrière. Son contrat avec Israel Start-Up Nation devant être son dernier. Mais, prenant exemple sur Tom Brady, récemment vainqueur de son septième Super Bowl à 43 ans, le Britannique n’exclut pas d’aller aussi loin que possible. « J’aimerais rester compétitif pour encore cinq ans, si c’est possible, assure le vainqueur de sept Grands Tours. Dans le sport professionnel, nous voyons de plus en plus d’exemple montrant que ça peut être fait, le plus récent étant celui de Tom Brady, une histoire assez incroyable. » Assurant aimer « faire des parallèles avec d’autres sports » et observant que les carrières s’allongent toujours plus, Chris Froome a présenté sa vision des choses et ce qui pourrait lui permettre d’aller jusqu’à 40 ans. « Il y a bien des raisons qui peuvent expliquer cette plus grande longévité mais c’est principalement lié à la nutrition et à la physiologie. Tout évolue, assure le natif de Nairobi. Nous en savons toujours plus sur nos corps et je crois fermement que ça a plus à voir avec l’état d’esprit montré au-delà de 35 ans. » S’il compte venir se mêler à la lutte pour la victoire sur le Tour de France avec Tadej Pogacar, Primoz Roglic ou encore Geraint Thomas, Chris Froome va surtout devoir retrouver la forme, lui qui pointe déjà à un quart d’heure de Tadej Pogacar à l’issue de la troisième étape de l’UAE Tour.

>