Deceuninck-Quick Step : Cavendish incertain sur son avenir


A la limite de prendre sa retraite en fin de saison dernière, Mark Cavendish s’était finalement engagé pour un an, au salaire minimum et en apportant un sponsor, avec Deceuninck-Quick Step, l’équipe où il avait brillé de 2013 à 2015. Cette saison 2021 pouvait alors fortement ressembler à la dernière dans le peloton professionnel du Britannique qui a fêté ses 36 ans en mai, mais le Tour de France a tout changé. Alors qu’il n’était pas du tout prévu qu’il dispute la Grande Boucle, Cavendish a dû remplacer au dernier moment le maillot vert de 2020 Sam Bennett, blessé au genou (ce qui pourrait être une blessure diplomatique selon le patron de l’équipe Patrick Lefevere), et il a fait mieux que de la figuration. Le sprinteur de l’Ile de Man a déjoué tous les pronostics en remportant quatre étapes, ce qui lui a permis d’égaler le mythique record d’Eddy Merckx (34 victoires d’étapes sur le Tour de France) et de ramener le maillot vert à Paris, bien aidé, il est vrai, par les abandons successifs de Caleb Ewan, Peter Sagan ou encore Arnaud Démare.

Cavendish : "Je n’ai pas encore parlé de mon avenir avec l’équipe"


Evidemment, la question de son avenir se pose, mais Mark Cavendish, qui était présent mercredi à Roeselare, la ville natale de Patrick Lefevere, pour y disputer un Critérium (qu’il a d’ailleurs remporté), a assuré qu’aucune discussion n’avait encore débuté. « Je n’ai pas encore vu Patrick. Je viens de rentrer de Paris, donc je n’ai pas encore parlé de mon avenir avec l’équipe. Je veux profiter de ce Critérium. Après l’arrivée à Paris, on a fait une petite fête. On ne peut pas prévoir de grosse fête en cette période de coronavirus, mais toute l’équipe était là. C’était une fête « bulle sanitaire » où on a encore parlé de notre Tour de France. Je vais désormais passer du temps avec ma famille. Ma femme et mes trois enfants m’ont manqué. Et je veux récupérer après ce Tour difficile. » A ce jour, aucune course n'est au programme des semaines à venir pour le Britannique qui a surpris tout le monde cet été.

>