Deceuninck d'une équipe belge à l'autre

Il ne faudra pas s’emmêler les pinceaux entre les deux équipes belges lors de la reprise de la saison cycliste, en 2022 ! La formation de Patrick Lefevere et Julian Alaphilippe, qui s’appelait Deceuninck-Quick Step depuis 2019, s’appellera Quick Step - Alpha Vinyl, alors que la formation de Mathieu van der Poel Alpecin-Fenix se nommera Alpecin-Fenix-Deceuninck, suite à la signature d’un partenariat de quatre saisons avec le fabricant de fenêtres et de portes en PVC. La marque Deceuninck apparaitra en bas du dos des coureurs de l’équipe, alors qu’Alpecin (une marque de shampooing à la caféine) et Fenix (une marque de matériaux) resteront sur le maillot.

33 victoires cette saison pour Alpecin-Fenix


« Nous sommes ravis de nous associer à Deceuninck. Nous avons connu une croissance explosive ces dernières années mais nous sommes loin d'être au bout de ce chemin. L'adhésion de Deceuninck, aux côtés de nos partenaires actuels, nous donnera les moyens de confirmer notre niveau actuel et, en même temps, de développer davantage et matérialiser nos ambitions futures. En tant que multinationale belge, ils comprennent notre quête continue de la perfection et de l'ambition. Donc, je suis sûr que ce sponsoring nous fera exceller ensemble », s’est réjoui Philip Roodhooft, le directeur général de l’équipe. « Je suis très heureux de communiquer ce partenariat avec Alpecin-Fenix. Soutenir à la fois les jeunes talents et promouvoir le cyclisme féminin sont deux valeurs que nous tenons tous les deux en très haute estime. Personnellement, j'attends avec impatience les classiques du printemps et surtout le Tour des Flandres. Nous pensons qu'en étroite collaboration avec l'équipe Alpecin–Fenix notre marque se démarquera tout au long de la saison », a déclaré de son côté Francis Van Eeckhout, le patron du groupe Deceuninck. L’équipe au maillot bleu foncé et rouge espère faire aussi bien en 2022 qu’en 2021, où elle a remporté 33 victoires, dont cinq sur les Grands Tours, grâce à Mathieu van der Poel, Tim Merlier et Jasper Philipsen.

>