Cyclisme sur piste : Vigier et Helal en huitièmes de finale de la vitesse, Kouamé qualifiée pour la finale du 500m

Panoramic


Sébastien Vigier et Rayan Helal sont restés sur leur lancée. Médaillés d’argent aux côtés de Timmy Gillion ce vendredi à l’occasion de la vitesse par équipes, les deux sprinteurs tricolores se sont qualifiés directement pour les huitièmes de finale du tournoi de vitesse individuelle. En l’absence des têtes d’affiche néerlandaises, qui ont préféré s’abstenir afin de ne pas prendre de risques sur l’inhabituelle piste de 200 mètres installée au Munich Messe, les Bleus auront un coup à jouer. Alors que le Britannique Jack Carlin a signé le meilleur temps des qualifications en 9’’604 devant le Polonais Mateusz Rudyk, Sébastien Vigier a pris la troisième place en 9’’641 et aura pour adversaire l’Espagnol Alejandro Martinez Chorro pour une place en quarts de finale. Rayan Helal, de son côté, a signé le quatrième temps des qualifications en 9’’675 et sera opposé au Tchèque Matej Bohuslavek.


Kouamé passe le cut, les poursuiteurs en échec


Après avoir manqué la médaille de bronze ce vendredi avec Julie Michaux et Mathilde Gros, Marie-Divine Kouamé a su se hisser en finale du 500m. Bouclant les deux tours et demi de piste en 33’’802, la Tricolore signé le septième temps des qualifications, à un peu plus d’une seconde de l’Allemande Emma Hinze (32’’732) et sera la seule représentante de l’équipe de France lors de l’explication pour le titre continentale. En effet, Julie Michaux n’a pu faire mieux que le 13eme temps (34’’854). Il n’y aura pas de médaille tricolore à l’occasion des épreuves de poursuite individuelle. En effet, Marion Borras n’a pu faire mieux que septième des qualifications quand Jade Labastugue a pris la 10eme place. Les qualifications masculines n’ont pas plus souri à Valentin Tabellion et à Thomas Denis, respectivement 13eme et 17eme. Une matinée qui a donc été en demi-teinte pour les pistards tricolores après une entame en fanfare.

>