Clasica San Sebastian : Alaphilippe va reprendre la compétition

L'heure de la reprise a sonné pour Julian Alaphilippe ! Depuis le 18 juillet dernier et l'arrivée du Tour de France 2021 sur les Champs-Elysées avec à la clé la deuxième victoire sur la Grande Boucle du Slovène Tadej Pogacar, le premier maillot jaune de cette 108eme édition du Tour avait disparu des radars. Il faut dire que le champion du monde et récent papa d'un petit Nino avait préféré ne pas se rendre au Japon et faire l'impasse sur la course en ligne des Jeux de Tokyo 2020, dont il aurait pourtant été l'un des favoris (finalement, la victoire est revenue à l'Equatorien Richard Carapaz, troisième du Tour). Alaphilippe ne va pas rester pour autant au repos jusqu'à la fin de ces JO dont la course en ligne avait été programmée dès le deuxième jour. Samedi, il fera en effet son retour à la compétition à l'occasion d'une course qu'il connaît très bien : la Clasica San Sebastian. Mardi, à la veille du contre-la-montre masculin à Tokyo, où le coéquipier d'Alaphilippe Rémi Cavagna visera la médaille d'or, l'équipe Deceuninck-Quick Step a annoncé que le natif de Saint-Amand-Montrond serait le leader de la formation belge sur cette course qu' "Alafpolak" avait remportée en 2018 en s'imposant au sprint devant le Néerlandais Bauke Mollema.

Avec Devenyns et Cattaneo pour épauler Alaphilippe





Au Pays Basque, le triple vainqueur de la Flèche Wallonne pourra notamment compter sur son fidèle lieutenant Dries Devenyns pour tenter de refaire le coup d'il y a trois ans. Mattia Cattaneo, 12eme de ce Tour de France qu'Alaphilippe a terminé en trentième position, Mikkel Honoré, James Knox, Pieter Serry et Zdenek Stybar épauleront également le Français. Wilfried Peeters y croit. "Nous avons une équipe solide, construite autour d'un ancien vainqueur de la course, et on croit en nos chances pour obtenir un grand résultat à la fin de la journée", a déclaré le directeur sportif de Deceuninck-Quick Step sur le site de l'équipe belge.

>