Circuit Franco-Belge : Kristoff s'impose au sprint

Panoramic


Il a eu le dernier mot. Ce mercredi, du côté de La Louvière en Belgique, le Norvégien Alexander Kristoff, pensionnaire de la formation Intermarché - Wanty - Gobert Matériaux, a remporté, au sprint, la 81eme édition du circuit Franco-Belge. Une épreuve qui s'était élancée de Tournai avec de très nombreux sprinteurs. Il s'agit du 85eme succès de sa carrière chez les professionnels. Une épreuve connue, dans un passé encore tout récent, sous le nom de Tour de Wallonie-Picarde ou Eurométropole Tour. Kristoff a été particulièrement impressionnant, et notamment à l'occasion du circuit final, réputé pourtant comme étant particulièrement difficile.

Kristoff avait attaqué à 18km de l'arrivée


Le sprinteur, aujourd'hui âgé de 35 ans, avait attaqué à 18 kilomètres de l'arrivée, en compagnie de Jasper De Buyst, pensionnaire de la formation Lotto Soudal, et de Dries Van Gestel, membre de l'équipe TotalEnergies. Avant que Victor Campenaerts, pensionnaire de la formation Lotto-Soudal, ne les rejoigne ensuite. Ce dernier n'a pas su faire la différence, malgré sa puissance, se contentant alors de la troisième place du jour. Entre Kristoff, qui a assumé son statut de coureur ayant la plus grosse pointe de vitesse entre les quatre, et Campenaerts, on retrouve Van Gestel. Derrière les quatre hommes, c'est ensuite Alberto Dainese, pensionnaire de la formation DSM, qui a alors réglé le sprint du peloton pour terminer à la cinquième place finale. Arnaud De Lie (Lotto-Soudal) a terminé sixième.

>