B&B Hotels : La dernière recrue de l'équipe sera un Canadien

La saison prochaine, le peloton comptera un représentant du Canada de plus. La dernière recrue de l'équipe B&B Hotels pour la saison prochaine sera en effet un coéquipier de Guillaume Boivin (Israel Start-Up Nation). Ce jeudi, la formation française chère à Jérôme Pineau a annoncé l'arrivée sous ses couleurs de Raphaël Parisella, jeune coureur canadien de 19 ans. Encore amateur à l'heure actuelle, le Québecois (il est originaire de Montréal) basculera du même coup chez les professionnels. Chez B&B, l'actuel pensionnaire de l'équipe des Sables Vendée Cyclisme, en DN2, et ex-stagiaire pro chez Rally Cycling signera en effet son tout premier contrat professionnel. Aux côtés de Jérôme Pineau et de ses équipes, le dernier renfort de l'équipe pour la saison prochaine espère retrouver "une ambiance club et travailleuse, comme (il) les aime", lui que les Men in Glaz, sur leur compte Twitter officiel, ont déjà surnommé "Captain Parisella". L'intéressé en est persuadé. "C'est le meilleur endroit pour me faire les dents et prendre de l'expérience. Au sein de l'effectif des Men in Glaz, je sais que je pourrai travailler mes faiblesses et peaufiner mes forces."

Pineau : "Raphaël est un diamant à polir"





Le Canadien qui s'était illustré en juin dernier en remportant les Boucles nationales du printemps et a remporté deux autres succès cette saison chez les amateurs espère aussi oublier le Championnat du Monde 2019, sa première course sur le Vieux Continent et dont il conserve pas un souvenir très agréable. Même si elle lui a permis de mettre le pied à l'étrier in fine. "J'étais très dominant chez les juniors puis j'ai participé à ma première course en Europe, les Mondiaux en Angleterre. Là, j'ai pris une claque et ça m'a poussé à m'installer en France après le confinement de 2020", avoue Parisella dans des propos relayés par nos confrères de cyclismactu. Avec l'arrivée de Parisella, Pineau est certain d'avoir fait une bonne pioche, d'autant que le Canadien était très demandé. "Raphaël est un diamant à polir et malgré son jeune âge, il était très sollicité en cette fin de saison. Il possède une mentalité de gagnant et beaucoup d'ambition. On ne sait pas encore quelle est sa spécialité mais il est bon partout ! Il va vite au sprint, passe bien les bosses et a des prédispositions sur le contre-la-montre." Un portrait extrêmement flatteur qui ne demande qu'à être confirmé. Et à Parisella de marcher sur les traces de Boivin, champion du Canada sur route et neuvième du dernier Paris-Roubaix.

>