Astana Qazaqstan : Le recrutement de Quintana écarté par Vinokourov



Quel maillot Nairo Quintana va-t-il porter en 2023 ? Après trois saisons sous les couleurs de l’équipe Arkéa-Samsic, le Colombien ne prolongera finalement pas l’aventure malgré l’annonce en août dernier d’un accord pour trois années supplémentaires. Testé positif à deux reprises au tramadol et disqualifié du dernier Tour de France, le natif de Tunja est finalement sur le marché car le nouveau contrat le liant à l’équipe dirigée par Emmanuel Hubert n’a pas été signé par les deux parties. Les rumeurs vont bon train concernant l’avenir de la carrière de celui qui a remporté le Giro en 2014 et la Vuelta en 2016 avec la formation Movistar. Dans un premier temps, un intérêt provenant d’une équipe française engagée dans l’UCI World Tour a été évoqué mais la piste la plus récente mène à la formation Astana Qazaqstan, en quête d’une figure de proue pour 2023 sur fond de départ à la retraite de Vincenzo Nibali.


Vinokourov assure que son équipe est au complet


Engagé ce week-end dans les premiers championnats du monde de gravel, dans la catégorie d’âge des 45 à 49 ans, le patron de l’équipe kazakhe Alexandre Vinokourov n’a pas manqué de revenir sur cette rumeur… et la balayer d’un revers de la main. « A l’heure actuelle, l’équipe Astana Qazaqstan finalise sa campagne de recrutement et, en principe, nous avons déjà discuté et pourvu tous les postes au sein de l’équipe pour l’année prochaine, a confié l’ancien champion olympique sur route dans des propos recueillis par le site spécialisé Cyclingnews. J’ai pu voir dans certains médias qu’il y avait des informations concernant le potentiel intérêt de notre équipe pour Nairo Quintana, mais je peux assurer que ce n’est pas la vérité. » Alors que Nairo Quintana a lancé une procédure devant le Tribunal Arbitral du Sport (TAS) afin d’obtenir l’annulation de sa disqualification du dernier Tour de France, l’avenir du Colombien reste bien incertain.

>