Arkéa-Samsic : Un vif intérêt confirmé pour Guillaume Martin

Panoramic
Guillaume Martin va-t-il changer de maillot à l’intersaison ? Après avoir débuté sa arrière professionnelle sous les couleurs de l’équipe Wanty-Groupe Gobert en 2016, le Normand a rejoint la formation Cofidis en 2020. Meilleur grimpeur de la Vuelta en 2020, le coureur de 28 ans a fait son retour dans le Top 10 du classement général du Giro 2022 ce dimanche à l’occasion de la 15eme étape, durant laquelle il a su sortir du peloton pour grappiller du temps. Or, le contrat de Guillaume Martin avec la formation dirigée par Cédric Vasseur arrive à échéance au terme de la saison et aucune prolongation n’est à l’ordre du jour pour le moment. Une situation qui attire les convoitises des équipes en quête de leaders dans un contexte de réforme du cyclisme professionnel qui va rebattre les cartes et redistribuer les licences UCI World Tour pour les trois prochaines saisons.


Hubert : «  Oui, il nous intéresse »


En bonne position pour intégrer l’élite du peloton professionnel dès 2023, la formation bretonne Arkéa-Samsic compte renforcer en nombre et en qualité son effectif, qui compte dans ses rangs Warren Barguil ou encore Nairo Quintana, dont le départ pourrait être prochainement confirmé. Dans des propos recueillis par le quotidien local Le Télégramme, son manager général Emmanuel Hubert n’a pas caché être dans la course pour attirer Guillaume Martin en vue de la saison prochaine. « Oui, il nous intéresse, a affirmé le patron de la formation bretonne. C’est un coureur qui pèse dans le cyclisme français, c’est une valeur sûre. » Un tel recrutement serait un énorme coup pour l’équipe Arkéa-Samsic qui, depuis son arrivée dans le peloton en 2005, n’a cessé de progresser dans la hiérarchie mondiale. L’ajout du huitième du dernier Tour de France serait un argument de plus pour peser dès la saison prochaine.

>