Alpecin-Fenix : Les classiques italiennes ouvrent leurs portes à Mathieu van der Poel

Si ses espoirs de Grands Tours se sont envolés, Mathieu van der Poel aura droit à un programme de choix en 2020. Le petit-fils de Raymond Poulidor, qui sera notamment au départ de Paris-Roubaix cette année et dont il a repéré les principaux secteurs pavés ce lundi, pourra faire parler son talent sur les routes italiennes dès le mois d’août. En effet, RCS Sport a confirmé ce mardi les équipes qui participeront à ses épreuves programmées dans le courant du mois d’août que sont les Strade Bianche (1er août), Milan-Turin (5 août), Milan-Sanremo (8 août), Gran Piemonte (12 août) et, enfin, le Tour de Lombardie (15 août), qui viendra conclure cette première séquence majeure, qui vient après plusieurs mois d’arrêt forcé en raison de la crise sanitaire.


Une préparation idéale pour van der Poel ?


Aux équipes UCI World Tour, les organisateurs ont pu ajouter jusqu’à six équipes qualifiées au titre de leurs performances la saison passée, Total Direct Energie et Circus-Wanty Gobert, ou sur invitation. C’est ainsi que la formation Alpecin-Fenix a été invitée à l’ensemble des épreuves organisées par RCS Sport mis à part le Tour d’Italie, où les équipes italiennes ont eu la priorité notamment à la suite du désistement de la formation dirigée par Jean-René Bernaudeau. Avec les championnats du monde dont les dates ont été confirmées, du 20 au 27 septembre prochain soit juste après le Tour de France, les classiques italiennes telles Milan-Sanremo et une épreuve d’une semaine telle Tirreno-Adriatico permettront à Mathieu van der Poel de reprendre le rythme de la compétition avant de tenter sa chance dans la course au maillot arc-en-ciel sur le parcours exigeant tracé autour d’Aigle et de Martigny. Ensuite, le Néerlandais pourra se concentrer sur les classiques flandriennes.